911 – Shannon BURKE

Lu sur mon Cabinet de Lectures Virtuelles

Présentation de l’éditeur :

Lorsqu’il devient ambulancier dans l’un des quartiers les plus difficiles de New York, Ollie Cross est loin d’imaginer qu’il vient d’entrer dans un monde fait d’horreur, de folie et de mort. Scènes de crime, blessures par balles, crises de manque, violences et détresses, le combat est permanent, l’enfer quotidien. Alors que tous ses collègues semblent au mieux résignés, au pire cyniques face à cette misère omniprésente, Ollie commet une erreur fatale : succomber à l’empathie, à la compassion, faire preuve d’humanité dans un univers inhumain et essayer, dans la mesure de ses moyens, d’aider les victimes auxquelles il a affaire. C’est le début d’une spirale infernale qui le conduira à un geste aux conséquences tragiques.

Mon avis :

Oui, il y a des villes dans le monde qui connaissent cette violence de tous les jours. L’auteur ne prend aucun gant pour nous en parler.

Faits après faits, jours après jours, son personnage se professionnalise puis apprend à connaître ses co-équipier. Mais il se rend également compte qu’il perd pied avec la réalité.

Deux drames successifs risquent de le faire basculer du côté obscur, comme certains de ses collègues.

Je n’ai pas compris tout de suite le rôle du texte en gras (je suis un  peu lente à la détente), mais j’ai fini par percevoir sa place dans le récit.

Une lecture et des personnages qui vous poursuivent longtemps.

L’image que je retiendrai :

Celle de cette dame obèse emmenée nue aux urgences psychiatriques, et qui sort une salade de son sexe.

Merci Hélène pour cette très bonne idée de lecture.

20 réflexions au sujet de « 911 – Shannon BURKE »

  1. Jamie

    Je découvre ton blog par hasard. Je viens d’ajouter ce livre sur ma liste et ça me fait plaisir de tomber sur un article qui en parle. Il me semble que ce doit être une lecture intéressante. Merci! 🙂

    Répondre
  2. Asphodèle

    Houlà ! Le monde, l’univers du « 911 », j’en ai lu des bribes il y a déjà une dizaines d’années, et c’est certainement vrai mais trop violent en lecture pour moi, pour le moment ! 😉

    Répondre

Laisser un commentaire