A la recherche du temps perdu – Du coté de chez Swann – Nom de pays : le nom – Marcel PROUST

nomdepayslenomLu sur Liselotte

Présentation de l’éditeur :

« Noms de pays : le nom » évoque les rêveries du narrateur, ses envies de voyage, lui à qui la maladie interdit jusqu’à une sortie au théâtre. C’est donc à travers les horaires des trains qu’il voit Balbec et surtout Venise. 

Mon avis :

Où l’on retrouve la nature, les couleurs, les violettes qui ornent les décolletés d’Odette de Crecy, devenu Mme Swann.

Ah, qu’évoquent de splendeurs et de beauté les noms des villes italiennes…. Rien que du peu que nous en savons, nous voyageons déjà avant même de partir. Malheureusement, le narrateur ne partira pas en Italie cette année-là. Tant pis, il rencontrera Gilberte.

Le narrateur s’éprend de Gilberte, la fille de Swann et d’Odette, avec qui il partage le jeu des barres sur les Champs Elysées chaque après-midi, ou presque.

Bergotte est toujours cher au cœur du narrateur.

L’image que je retiendrai :

Celle de Gilberte glissant sur la glace pour rejoindre le narrateur malgré la neige.

7 réflexions au sujet de « A la recherche du temps perdu – Du coté de chez Swann – Nom de pays : le nom – Marcel PROUST »

Laisser un commentaire