Agatha Raisin enquête : Remède de cheval – M.C. BEATON

remede-de-chevalAlbin Michel, 1er juin 2016, 265 pages

Présentation de l’éditeur :

Après la pluie, le beau temps ! Agatha Raisin est désormais bien installée dans son cottage de Carsely en compagnie de ses deux chats. Cerise sur le pudding, le nouveau vétérinaire du village ne semble pas insensible à ses charmes. Quand le beau véto succombe à une injection de tranquillisant destinée à un cheval rétif, la police locale conclut à un malencontreux accident.

Mais pour Agatha, dont le flair a permis de résoudre l’affaire de La Quiche fatale, il s’agit bien d’un meurtre. A l’étonnement de tous, le séduisant colonel James Lacey partage pour une fois l’avis de son entreprenante voisine. Et nos deux détectives-amateurs se lancent dans une enquête bien plus périlleuse qu’ils ne l’imaginaient…

Mon avis :

Quel dommage de ne pas retrouver dans ce second volume des enquêtes d’Agatha son précédent acolyte et ancien employé. Qu’à cela ne tienne, le colonel James Lacey fait l’affaire. D’autant plus qu’ils ne sont pas sur la même longueur d’ondes, ce qui crée des scènes cocasses.

Une scène particulièrement, m’a fait (presque) mourir de rire, au point qu’il a fallu que je le lise à toute la famille, inquiète de me voir ne pas pouvoir m’arrêter : celle où Agatha ruine littéralement les toilettes d’un pub. Mais je ne vous en dis pas plus.

J’ai préféré cette suite au volume précédent, même si Agatha devient une villageoise modèle (elle cuisine, s’occupe de ses chats, ne lui manque que de s’occuper de son jardin).

L’image que je retiendrai :

Celle d’Agatha perchée sur le lavabo du pub, qui n’y résistera pas.

Encore une fois, merci Aurore pour l’envoi de ce roman qui m’a régalé.

25 réflexions au sujet de « Agatha Raisin enquête : Remède de cheval – M.C. BEATON »

  1. manue

    Il a l’air vraiment sympa celui là de roman !!
    Et puis cette Agatha Raisin a l’air d’être un personnage original et haute en couleur !

    Sinon pour « l’inconnue du quai » il pourrait être un très bon roman s’il n’y avait pas tous ces préjugés… En mettre un ou deux petits d’accord pourquoi pas mais autant voilà quoi… ça fait beaucoup

    Répondre
    1. Alex-Mot-a-Mots Auteur de l’article

      Je sens que cette question des préjugés est vraiment rédhibitoire dans ce roman.

      Répondre
  2. dasola

    Rebonsoir Alex, j’ai ces deux « Agathe Rasin » à lire cet été. Rien que le couvertures et le nom du personnage principal. C’est très incitatif pour se les procurer. Bonne soirée.

    Répondre
  3. Ping : Vos billets les plus tentateurs des derniers mois | L'or rouge

Laisser un commentaire