Après le carnage – T. C. BOYLE

apreslecarnage Grasset, 6 mars 2013, 475 pages

Présentation de l’éditeur :

Au large de Santa Barbara, les Channel Island, havre de paix pour une faune luxuriante que sont venus à peine déranger, au fil des siècles, quelques aventuriers solitaires, fermiers, hippies et autres naufragés…

Dave LaJoy, défenseur acharné des droits des animaux, a déclaré une guerre sans merci à Alma Boyd Takesue, une biologiste qui s’est donné pour mission d’éradiquer les bestioles les plus nuisibles à l’écosystème de l’archipel. Entre ces deux écologistes aux méthodes radicalement opposées, une lutte fratricide s’engage, qui va bientôt prendre des proportions dantesques.

Mon avis :

Que de descriptions, de détails inutiles, de flash-back. Je n’ai pas eu envie de lire tous ces détails, je souhaitais que l’auteur en vienne enfin aux faits.

Et des faits, il n’y en a pas beaucoup dans ce roman. De plaidoyer écologique non plus, d’ailleurs.

C’est plus une différence de personnalité entre deux personnages. Pour un final en queue de poisson.

Premier roman que je lisais de l’auteur, pas certaine d’en lire un autre un jour….

L’avis plus enthousiaste de Clara.

10 commentaires sur “Après le carnage – T. C. BOYLE

  1. j’ai tout aimé ! et TC Boyle a un style bien à lui ( notamment beaucoup de descriptions ) . Il pose les faits et laisse le lecteur en tirer ses propres conclusions.

  2. J’ai plus ou moins aimé cet auteur selon ses romans… dommage pour lui, son meilleur était peut-être le premier, Water music. mais je suis loin de les connaître tous.

Laisser un commentaire