Nos vies – Marie-Hélène LAFON

Elle le dit, la narratrice du roman, elle aime imaginer des vies en voyant une silhouette. Et en ce moment, une silhouette particulière apparaît dans sa vie, celle de Gordana, une caissière du Franprix de la rue du Rendez-vous. Elle imagine une enfance dans un pays de l’Est, un enfant peut-être, qu’elle a dû laisser là-bas à ses parents, envoyant de l’argent tous les mois. Et puis il y a aussi cet homme qui passe tous les vendredis à la même heure à la caisse de Gordana, et dont la narratrice découvre peu à peu la vie. Mais Jeanne Santoire, […]

Ma reine – Jean-Baptiste ANDREA

Je n’aime pas les récits d’enfance, après en avoir trop lu, et puis j’ai passé l’âge. Et pourtant, le personnage de Ma Reine m’a touché. D’abord parce qu’il est un enfant « différent », qui ne comprend pas tout, et que cela angoisse. Obligé de quitter l’école (en 1965, pas d’aide aux élèves en difficultés), il travaille dans la station essence de ses parents. Et il adore faire le plein des voitures avec le joli blouson Shell que lui a donné sa mère, parce que ça fait cossu. Mais après une énième bêtise, et parce qu’il ne veut pas aller dans une […]

Les contes d’Hoffmann – Mise en scène de Nicola BERLOFFA

D’Offenbach, je connaissais les opérettes (La vie parisienne, La Périchole…), moins son unique et dernier opéra fantastique qu’il ne finit pas de composer avant sa mort. Bien sûr, on retrouve des airs à succès (la barcarolle de Giulietta « Oh, belle nuit d’amour« , « Les oiseaux dans la charmille » d’Olympia), mais aussi de très beaux trios de voix (Dr Miracle – Antonia et la voix de sa mère, entre autre). Etrangement, j’ai aimé ce décor statique : toute l’histoire se déroule dans la taverne où le passé d’Hoffmann défile : tenir l’ensemble dans un même lieu a donc du sens. A cour, trône […]

Un tueur à Munich : Joseph Kalteis – Andrea Maria SCHENKEL

Munich et ses environs, dans les années 1930. Nous suivons Kathie, jeune fille arrivée de sa campagne où elle ne veut plus être la bonne de sa famille, pour tenter de trouver un travail à la Grande Ville. Difficile d’abord pour elle de trouver un toit et de quoi manger. Qui plus est, elle ne se présente pas à une place trouvée par une amie de sa mère. Non, Kathie préfère aller boire à la taverne le soir avec ses ami-e-s et, peut-être, finir dans le it d’un homme pour la nuit. Elle est naïve, Kathie, elle laisse sa valise […]

Un cheval entre dans un bar – David GROSSMAN

Un des précédent roman de l’auteur Une femme fuyant l’annonce m’était tombé des mains. Mais ce titre-ci, allègrement sponsorisé par France Culture à sa sortie en 2015 ne cessait de m’intriguer. Sur la scène d’un club miteux, dans la petite ville côtière de Netanya en Israël, le comique Dovalé G. distille ses plaisanteries salaces, interpelle le public, s’en fait le complice pour le martyriser l’instant d’après. Dans le fond de la salle, un homme qu’il a convié à son one man show (ils se sont connus à l’école), le juge Avishaï Lazar, écoute avec répugnance le délire verbal de l’humoriste. […]

Il est toujours minuit quelque part – Cédric LALAURY

Voici un bon roman à suspens, malgré son côté « déjà vu au cinéma ». Je m’explique : Bill Herrington est un professeur d’université qui mène une vie de famille tranquille jusqu’au jour où il reçoit un roman racontant sa dernière soirée arrosée entre amis qui s’est mal terminée (« Souviens-toi, l’été dernier » de 1997). Sauf que l’incident ne s’est pas déroulé l’été dernier, mais il y a plus de 20 ans. Le fameux roman apparaît comme par magie dans son casier de professeur, sur la table de sa cuisine, ses parents le reçoivent aussi. N’oublions pas le personnage ambigu d’Alan, la jeune […]

Niels – Alexis RAGOUGNEAU

Ce roman n’est pas le troisième volet des enquêtes du père Kern, rien à voir. L’auteur change de personnage et d’époque mais toujours pour mettre en lumière certains aspects peu reluisants de la société qu’il décrit. Le titre du roman porte le nom du personnage principal, même si ce prénom est fort peu prononcé dans le roman, le narrateur préférant utiliser son nom de famille Rasmussen. Celui-ci part à la recherche du passé de son ancien ami Jean-François Cannonier qui a écrit 3 pièces avant-guerre que Rasmussen a mis en scène. Jean-François est en prison et attend son procès pour […]

Les Fourberies de Scapin – MOLIERE

« Mais que diable allait-il faire dans cette galère !«  Le vieux barbon mit dans un sac et roué de coups par le valet Scapin. Je suis sûre que vous vous souvenez de ce Classique de Monsieur Molière. Pour ma part, j’avais joué Géronte dans le sac, une amie jouant Scapin avec le bâton, je revois encore la scène. Pour une fois, nous sommes sortis en famille : une mise en scène de Denis Podalydès, avec des costumes de Christian Lacroix, il aurait été dommage de rester à la maison. Quel bonheur ! Les enfants ont ri, nous avons été surpris […]

Les petits cheveux – Jean FEIXAS et Emmanuel PIERRAT

L’histoire du poil féminin constitue un volet essentiel de la sexualité et de l’évolution des mœurs. Elle est riche de moments sociaux, culturels, esthétiques ou religieux, voire aujourd’hui politiques, qui ont inspiré largement les Lettres et les Arts. De façon souvent poétique et pittoresque, la voici, preuves et images à l’appui. Et c’est vrai que cet ouvrage est richement imagé, que les citations littéraires sont nombreuses. J’ai aimé découvrir les textes et poèmes de nos Grands Zauteurs à propos de la pilosité. J’ai toutefois regretté que ces citations soient un peu posées là comme ça, comme si le texte ou […]

Le camp des autres – Thomas VINAU

Oui, je sais, j’exagère : ce roman n’est pas que celui de la forêt, mais disons qu’en tant que lecteur, on y passe beaucoup de temps tout de même en première partie de récit. Les bruits de la forêt, les couleurs, les températures changeantes, les animaux jusqu’aux plus petits, le décor est planté avec beaucoup de minutie. Enfin surgit Jean-le-blanc qui sauve Gaspard, notre personnage principal. Jean-le-blanc qui connaît les secrets de la forêt, des herbes oubliées, des animaux proscrits. Jean-le-blanc qui commerce avec les chemineaux et les romanichels. Et puis Gaspard choisi encore une fois la liberté et part avec la […]