Bretzel Blues – Rita FALK

La Mémé, le Papa, la Suzie, le Léopold et sa Panida avec leur bébé Sushi, ils y sont tous.

La Mémé est toujours aussi férue de réductions dans les supermarchés, ce qui donne une scène comique quand elle s’y rend en bus avec ses amies.

Le frère Léopold fait son grand retour à la ferme, ce qui ne plaît pas à Franz.

Qui plus est, la Suzi lui fait des infidélités avec un italien, tout va de mal en pis.

J’ai aimé retrouver Franz, sa famille et ses amis. Les bons petits plats de la Mémé (avec ses recettes en fin de volume). Les excentricités du Papa.

Encore une fois, l’enquête n’a que peu d’importance, les personnages (même secondaires) sont les plus truculents.

L’image que je retiendrai :

Celle de la pièce des plaisirs cachée dans la maison du mort.

Mirobole Editions, 18 janvier 2018, 256 pages

17 commentaires sur “Bretzel Blues – Rita FALK

Laisser un commentaire