Grand Prix des Blogueurs Littéraires

Agathe The Book a eu l’idée de créer LE Grand Prix des Blogueurs Littéraire, excusez du peu ! Pourquoi ? Parce qu’il manquait à la littérature du XXI ème siècle ce nouveau prix, celui des réseaux sociaux, de ces chroniqueurs littéraires de l’ombre, qui je l’espère créera la surprise et la nouveauté. Comment ? TOUS les blogueurs, ayant un blog actif, un compte Babelio, un compte Booktube, ou bien un compte Instagram ou Facebook OUVERT dans lesquels ils chroniquent, partagent, et interagissent avec d’autres blogueurs. Il n’y a pas de nombre minimum de followers, ni d’âge minimum requis. Les blogs […]

Les contes d’Hoffmann – Mise en scène de Nicola BERLOFFA

D’Offenbach, je connaissais les opérettes (La vie parisienne, La Périchole…), moins son unique et dernier opéra fantastique qu’il ne finit pas de composer avant sa mort. Bien sûr, on retrouve des airs à succès (la barcarolle de Giulietta « Oh, belle nuit d’amour« , « Les oiseaux dans la charmille » d’Olympia), mais aussi de très beaux trios de voix (Dr Miracle – Antonia et la voix de sa mère, entre autre). Etrangement, j’ai aimé ce décor statique : toute l’histoire se déroule dans la taverne où le passé d’Hoffmann défile : tenir l’ensemble dans un même lieu a donc du sens. A cour, trône […]

Tombés des mains (4)

Les vivants aux prix des morts de René FREGNI Le résumé était alléchant : Lorsque le douzième coup de midi tombe du clocher des Accoules, un peu plus bas, sur les quais du Vieux-Port, les poissonnières se mettent à crier : « Les vivants au prix des morts ! » Et chaque touriste se demande s’il s’agit du poisson ou de tous ces hommes abattus sur un trottoir, sous l’aveuglante lumière de Marseille… A Marseille, René n’y va plus que rarement. Il préfère marcher dans les collines de l’arrière-pays, profiter de la lumière miraculeuse de sa Provence et de la douceur d’Isabelle. […]

Tombés des mains (3)

Les Mandible : une famille, 2029-2047 de Lionel SHRIVER De l’auteure, j’avais adoré Il faut qu’on parle de Kevin. Je me faisais une joie de la retrouver. Certes, c’est un pavé, mais le récit mais vraiment du temps avant de commencer. Et puis les explications sur le crack boursier que subit les Etats-Unis sont trop longues, trop détaillées et ont fini par me lasser. Même en ne lisant pas ces passages, le roman ne démarre jamais vraiment. Belfond, 4 mai 2017, 528 pages   V.I.P. de Laurent CHALUMEAU Le sujet était intéressant : un plan presse people avec une jeune […]

Tombés des mains (2)

Au jour le jour – Paul VACCA Vous vous rappelez La petite cloche au son grêle ? Ce magnifique roman tout en finesse…. Celui-ci est aux antipodes : cherchant la comparaison, la description exacte, le style empile les adjectifs et les détails anodins. Pire : certains dialogues sont anachroniques, ce qui a fini de me rebuter. J’ai persévéré jusqu’à la deuxième partie, mais les personnages et les situations caricaturales ont eu raison de moi. Je n’étais pas prête à lire un tel roman. Tant pis pour moi.   Hermine blanche et autres nouvelles – Noëlle REVAZ L’un des précédent roman […]

Eugène Onéguine – Piotr Illitch TCHAIKOVSKI

Oui, je pensais que la soirée n’allait pas être des plus gaie ce soir, à l’Opéra. Je m’attendais à un drame russe, sombre. Au final, la musique de Tchaïkovski fut un enchantement. L’ouverture est particulièrement légère (il faut dire qu’avant d’assister aux spectacles, je ne me documente pas particulièrement sur l’histoire, je préfère découvrir in situ). Quand le rideau s’ouvre, le décor, très design, est lui, sombre. Les jeux de lumière donnent du corps à la scène dépouillée. Les costumes en nuances de noir et blanc m’ont paru bien terne, sauf à l’acte 2, où ceux-ci sont en couleur (et […]

Tombé(s) des mains – 1

J’inaugure cette nouvelle rubrique pour vous parlez rapidement des lectures qui ne m’ont pas convaincues (je pique l’idée à Yv et ses articles Ca coince). Il faut dire qu’en ce moment, j’enchaîne les déceptions. La faute à une petite forme ? Sans doute. De l’auteure, j’avais adoré Trois femmes puissantes. L’auteure avait donc toute ma sympathie. Mais je n’avais pas gardé en mémoire le style particulier, plein de circonvolutions qui, cette fois-ci, m’ont perdues. Le narrateur est bien flou : Qui est-il ? Quelle place a-t-il dans la vie de la Cheffe ? Même l’histoire de la cheffe ne m’a […]

La Belle et La Bête – Malandain Ballet Biaritz

De retour à l’Opéra pour une nouvelle saison, je découvre la dernière création du chorégraphe Thierry Malandain, servi par une troupe très expressive. J’ai aimé La Bête, très proche de l’animalité, derrière son collant noir : ses gestes, ses postures m’ont fait croire au personnage. Le danseur habitait totalement le rôle. J’ai aimé le jeu des rideaux, dévoilant une nouvelle scène, révélant des parties des corps des danseurs. J’ai aimé la sobriété des costumes. Toutefois, j’ai regretté les couleurs : trop de noir et blanc, ou or et argent. Mais sans doute fallait-il cette sobriété du décor pour laisser pleinement […]