Confidences à Allah – Saphia AZZEDINE

confidencesaallahFuturopolis, 5 juin 2015, 86 pages

Présentation de l’éditeur :

« Allah, si j’étais née dans une famille bien, dans une ville bien, avec une éducation bien, j’aurais forcément été une fille bien. Mais ce n’est pas comme ça que ça s’est passé au départ, Tu avoueras que je suis partie avec vachement plus d’emmerdes »

Eddy Simon et Marie Avril adaptent le monologue fiévreux de Saphia Azzeddine, portrait sans concession d’une jeune femme qui rêve d’émancipation et refuse de se soumettre.

Mon avis :

Un graphisme et des couleurs soignés, tout en nuances. Des chapitres de la vie de Jbara séparés par une page blanche avec un seul dessin au fusain.

Quelle vie que celle de cette petite bergère qui ne se satisfait pas de la pauvreté de ses parents, et qui a très tôt compris l’emprise des hommes et de la religion sur la société.

Jbara est une femme libre qui, avec peu de moyen mais beaucoup de chance, décide de mener la vie qu’elle veut.

Et pendant toutes ces pages, elle s’adresse à Allah et lui parle comme une fille à son père.

Magnifique.

21 commentaires sur “Confidences à Allah – Saphia AZZEDINE

Laisser un commentaire