Danser – Astrid ELIARD

Ils ne rêvent que de cela, les trois petits rats tout juste entrés à l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris : Chine, Delphine et Sébastien. Ils ont la danse dans le corps, malgré les exercices sans fin et les muscles qui crient grâce.

Tous les trois sont issus de milieu sociaux-culturels et de régions différentes, mais tous ont réussi à intégrer cette prestigieuse école qui forme aussi des élèves étrangers.

Petit à petit se noue une amitié sans rivalité autour de Delphine qui sait si bien nouer des contacts, Chine étant plus discret et Sébastien le trublion de la bande.

J’ai aimé suivre ces trois enf-adolescents lors de leur première année : leurs questionnements sur leur passion de la danse, mais aussi les amitiés perdues avec ceux restés chez eux ; la découverte du corps de l’autre, leurs premiers émois et leurs premières amours.

Des adolescents attachants malgré la pression sur leurs frères épaules.

L’image que je retiendrai :

Celle des parents des trois enfants qui ne comprennent pas cette passion frénétique et cette envie incessante de danser.

Mercure de France, 11 février 2016, 184 pages

12 commentaires sur “Danser – Astrid ELIARD

  1. Je le vois un peu partout et je dois reconnaître qu’il me tente, meme si je crains un peu d’avoir déjà lu ce genre de roman à l’époque où je me jetais sur tout ce qui avait un vague rapport avec la danse ! Je ne suis pas sure d’y trouver un point de vue très original !

  2. Je viens de le lire aussi. J’avais écouté l’auteure dans un festival et ça m’avait donné envie de le lire. La sortie en poche fut l’occasion.

  3. Une lecture qui fut bien agréable pour moi ! Je n’irai pas jusqu’à le relire mais c’est un lire qui se lit avec le sourire aux lèvres je trouve, tout en évitant de sombrer dans la mièvrerie. Pari réussi donc ! 🙂

Laisser un commentaire