De force – Karine GIEBEL

deforceLu sur Liselotte

Présentation de l’éditeur :

Elle ne m’aimait pas.
Pourtant, je suis là aujourd’hui. Debout face au cercueil premier prix sur lequel j’ai posé une couronne de fleurs commandée sur internet.
Car moi, j’ai voulu l’aimer. De toutes mes forces.
De force.
Mais on n’aime pas ainsi.
Que m’a-t-elle donné ?
Un prénom, un toit et deux repas par jour.
Je ne garderai rien, c’est décidé. A part le livret de famille qui me rappelle que j’ai vu le jour un 15 mai.
De mère indigne.
Et de père inconnu.

Mon avis :

En refermant ce roman, je me demande si l’auteure elle-même ne l’a pas écrit De force : beaucoup de délayages, de redites, et une fin décevante.

J’ai tout de même aimé la valse-hésitation pour tenter de deviner qui est le coupable : j’en suis venue à soupçonner tout le monde.

J’ai aimé que l’auteure nous parle de l’amour familial, celui qui ne se commande pas ni ne s’achète, que l’on ne peut obtenir de force.

L’image que je retiendrai :

Celle de la piscine de la propriété vers qui converge tous les regards.

24 commentaires sur “De force – Karine GIEBEL

  1. J’ai aimé quasiment tous ses romans, avec plus ou moins d’intensité mais celui-ci est le premier à m’avoir gravement déçue ! A tel point que j’ai pensé la même chose que toi : elle l’a pondu de force sous la pression des éditeurs ou quoi ?

  2. Je n’ai lu que Terminus Elicius de cette auteure mais je pense que ça sera le seul livre… je sais pas j’avais bien aimé le livre mais pas au point d’en lire d’autres de cette auteure. Donc pour celui là je passerait mon tour, surtout en lisant en plus ton avis…

    Moi j’aime bien quand même quand l’enquête est mise en avant. là c’est vraiment pas le cas il n’y a qu’une dizaine de mails échangé et c’est juste cela l’enquête… je m’attendais vraiment à autre chose… Mais l’idée des échanges de mails est par contre vraiment originale !

  3. Ce titre de l’auteur est pas mal critiqué. Il est dans ma pile à lire. Je l’en sortirais bien un jour.
    Je suis d’accord avec toi, le meilleur de l’auteur est Meurtres pour rédemption qui m’a fait l’effet d’un passage à tabac. J’ai mis du temps pour m’en remettre de cette lecture…

Laisser un commentaire