Debout les morts – Fred VARGAS

Lu il y a quelques semaines la dernière enquête des Evangélistes, je lis donc maintenant la première (logique).

Où l’on assiste à la renaissance de la baraque pourrie grâce à Matthias, Marc et Lucien. Arrive ensuite le Parrain de Matthias qui les surnommera Saints Marc, Mathieu et Luc.

Si j’ai moyennement apprécié les premières pages dans lesquels chacun explique bien qu’il est dans la merde et le redit à loisir, j’ai apprécié l’enquête pleine de rebondissements autour d’une cantatrice disparue.

Chic, il me reste le second à lire, mais malheureusement le dernier.

L’image que je retiendrai :

Celle du feu de cheminée qui réchauffe tout le monde.

J’ai lu, 17 octobre 2005, 282 pages

22 commentaires sur “Debout les morts – Fred VARGAS

  1. je l’ai lu à sa sortie mais… je n’en garde aucun souvenir ! iil doit être au fond de ma bibliothèque, je vais aller voir car tu me donnes envie comme d’hab itude:-)

  2. Je vois que nous avons la même logique, ça me rassure!
    J’adore ces évangélistes, on en recroise parfois un dans les enquêtes récentes.

    1. Ah oui c’est aussi ça qui me revenait en tête 🙂 Lu il y a très longtemps mon premier Vargas. Même si je suis loin très loin d’avoir tout lu.
      Bonne journée à toutes

  3. Merci d’être passé(e) sur le site et d’avoir pris le temps de lire cet article ! J’espère que vous l’avez apprécié. N’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous si vous avez des questions ou des remarques. Je fais de mon mieux pour lire et répondre à tous les commentaires postés sur le blog, alors ne soyez pas timide ! Et si vous appréciez le contenu proposé sur se-realiser.com, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter (formulaire d’inscription dans la colonne de droite) pour rester au courant de toutes les actualités du site (pas de spam, pas de revente d’informations, rassurez-vous !). proofreading services

  4. Ce fut mon 1er Vargas il y a maintenant quelques années… et j’avais détesté. Mais depuis, j’ai renoué avec l’auteure et son commissaire Adamsberg, que je retrouve désormais avec plaisir… D’ailleurs, je vais bientôt replonger dans une de ses enquêtes !

Laisser un commentaire