Depuis l’abîme – Olivier TAVEAU

Je n’avais pas aimé (du tout) le précédent roman de l’auteur Les âmes troubles, qui m’était tombé des mains : un style trop sec qui m’avait lassé.

Mon billet avait piqué Olivier Taveau sans que j’en sache rien. Son dernier roman sorti, il me contacte et me propose de lire ce dernier. Comme je laisse toujours d’autres chances aux auteurs, j’accepte. Bien m’en a pris : j’ai passé un excellent moment de lecture par une belle après-midi d’été.

Ca commence comme un polar avec disparitions suspects d’un groupe d’adolescents, une enquêtrice qui fait du surf pour se vider la tête, un étrange personnage nommé Virgile.

Un jour, l’un des ado refait surface dans un drôle d’état, et le récit prend une tournure para-normale qui ne m’a pas déplue (ni trop, ni trop peu).

J’ai aimé l’enquêtrice Heddy et sa supérieure qui ne s’en laisse pas compter ; j’ai aimé Virgile, personnage étrange qui apparait bien à propos ; j’ai aimé le gros balèze Owca qui tombe sous le charme d’Heddy.

Le style est fluide (oserais-je dire enfin lisible pour moi), haché quand il le faut, mais pas trop.

Merci, M. Taveau, j’ai beaucoup aimé votre dernier roman. Vous pouvez m’envoyer quand vous voulez le suivant, qui j’espère, aura les mêmes personnages principaux.

L’image que je retiendrai :

L’auteur ne dit jamais dans quelle région se situe l’action de son roman, mais des montages et des plages de surf, cela m’a emmené au Pays Basque, bien sûr.

Le Masque, 31 mai 2017, 448 pages

Je remercie encore une fois l’auteur pour l’envoi de son roman.

8 commentaires sur “Depuis l’abîme – Olivier TAVEAU

Laisser un commentaire