Des coccinelles dans des noyaux de cerise – Nan AUROUSSEAU

Le personnage principal de ce polar est un petit Gaulois qui vit de petites combines illégales. Bien sûr, il se fait prendre et a pour compagnon de cellule un gros malfrat respecté.

Une fois sorti, François, notre héros, vit dans une caravane avec une femme peu avenante, mais qui va lui servir pour le gros coup qu’il prépare.

Mais le plus intéressant, c’est qu’un gendarme l’interroge à propos de disparitions étranges de femmes âgées qu’il a côtoyé peu avant leur mort. Là, le récit a commencé à devenir intéressant pour moi. Comment François allait-il s’en sortir ?

J’ai bien aimé la seconde moitié du roman, à partir de l’intervention de l’enquêteur. Avant, je trouvais que le récit se traînait un peu. C’est à partir de là que l’on comprend pourquoi les coccinelles sculptées dans des noyaux de cerise ont leurs importances.

J’ai aimé les astuces de François et son final grandiose.

L’image que je retiendrai :

Celle de la mère de François, enceinte mais dans le coma. Aurait-il absolument fallu la maintenir en vie pour sauver son fils ?

Buchet-Chastel, 3 janvier 2017, 220 pages

Merci Killing79 pour cette bonne idée de lecture

12 réflexions au sujet de « Des coccinelles dans des noyaux de cerise – Nan AUROUSSEAU »

  1. manue

    Il a l’air bien celui là par contre !! je note le titre en tout cas !

    Pour Mirko Zilahy si j’en ai l’occasion j’en chroniquerais d’autres, après j’espère qu’ils me plairont plus que celui là quand même

    Répondre

Laisser un commentaire