Furiously happy – Jenny LAWSON

J’ai beaucoup aimé le chapitre d’introduction qui prévient le lecteur que son auteure souffre de troubles mentaux : au moins, on est au courant.

Certains chapitres m’ont agacé, mais je dois avouer que j’ai énormément ris de certaines situations : sa passion pour les animaux empaillés mais impérativement mort de mort douce ; son rôle de mère si difficile uniquement par rapport aux autres mamans ; son mari si patient.

Tous les épisodes ne sont pas forcément en rapport direct avec la folie, cela rend cette lecture agréable.

L’auteure a paraît-il un blog, je vais aller fouiller Internet.

L’image que je retiendrai :

Celle du mantra d’espoir que ne cesse de lancer l’auteure : peut-être qu’aujourd’hui cela ne va pas, mais demain sera magnifique et sera vécu plus intensément.

Fleuve Editions, 9 mars 2017, 352 pages

Merci Leatouchbook pour cet excellent conseil de lecture.

18 commentaires sur “Furiously happy – Jenny LAWSON

    1. Je suis complètement passée à côté du matraquage médiatique. Je dois être un peu une ermite….

  1. Il a l’air particulier celui là… mais pourquoi pas, ça change des lectures très classiques au moins.

    Pour dis-moi que tu mens, je pense qu’il pourrait te plaire, mais si tu le commences je te conseille vraiment d’aller jusqu’au bout sinon tu risques de ne pas tout comprendre ! En tout cas si tu le lis je te souhaite une très bonne lecture !!

  2. Un livre qui m’a l’air assez particulier et qui pique ma curiosité. Si je le croise en librairie je m’y arrêterai pour le feuilleter et voir de plus près…

Laisser un commentaire