Il est toujours minuit quelque part – Cédric LALAURY

Voici un bon roman à suspens, malgré son côté « déjà vu au cinéma ».

Je m’explique : Bill Herrington est un professeur d’université qui mène une vie de famille tranquille jusqu’au jour où il reçoit un roman racontant sa dernière soirée arrosée entre amis qui s’est mal terminée (« Souviens-toi, l’été dernier » de 1997). Sauf que l’incident ne s’est pas déroulé l’été dernier, mais il y a plus de 20 ans.

Le fameux roman apparaît comme par magie dans son casier de professeur, sur la table de sa cuisine, ses parents le reçoivent aussi.

N’oublions pas le personnage ambigu d’Alan, la jeune nouvelle étudiante de Bill au prénom bien masculin arrivée fort à propos et si serviable.

Tout l’intérêt de ce roman réside donc dans le fait de découvrir qui est l’auteur du livre maudit.

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman qui ne révolutionnera pas le genre, mais qui propose une fin logique bien que cruelle, et ça, ça change.

L’image que je retiendrai :

Celle des loups que Bill voit partout en ville depuis quelques temps.

Lu sur Liselotte grâce à NetGalley et aux éditions Préludes que je remercie

2 commentaires sur “Il est toujours minuit quelque part – Cédric LALAURY

Laisser un commentaire