Jeu de pistes – Marcel THEROUX

jeudepistes

10X18, 16 mai 2013, 288 pages

Présentation de l’éditeur : 

À la mort de son oncle, une succession inattendue tire Damien March de son ennui : la maison excentrique de Cap Code et pleine de trésors. Parmi eux, l’héritier déniche un manuscrit inachevé. Mais en tournant les premières pages, il est loin de se douter qu’il tient entre ses doigts la piste tortueuse et brûlante d’un insoupçonnable secret de famille…

Mon avis :

Même si le fameux secret de famille ne commence à se révéler que dans les toutes dernières pages, j’ai aimé le dépaysement à Cap Code dans cette maison pleine d’un bric-à-brac improbable.

La vie de l’oncle apparait bien étrange, aux vues des souvenirs du neveu qui nous relate les étés qu’il passait avec son frère dans la maison. La relation pleine de non-dits entre son propre père et son frère.

Mais aussi les nombreuses femmes passées dans la vie de son oncle, dont une fait son apparition.

Le narrateur se lie également d’amitié avec une famille voisine, utilisant leur téléphone car la maison n’en possède pas.

La première partie du roman qui se déroule à Londres ne m’a pas entièrement passionnée, je suis pleinement entrée dans le roman à partir du moment où le narrateur prend possession de la maison.

Un jeu de pistes et une très belle réflexion autour de la filiation.

L’image que je retiendrai :

Celle de l’inventaire des biens de l’oncle qui fait 250 pages.

32 réflexions au sujet de « Jeu de pistes – Marcel THEROUX »

  1. manue

    c’est pas qu’il s’essouffle c’est juste qu’à un certain moment du livre ça prend une autre tournure et personnellement je n’ai pas vraiment aimé ce revirement de situation.
    Après peut-être que ça plairait à certains mais pas à moi :s

    Répondre
  2. lorouge

    Dans ma LAL déjà. Mais j’ai d’abord Au Nord du monde qui lui est dans ma PAL. Je commencerais évidemment par celui là, mais celui ci pourrait me plaire également, j’aime ces histoires de maison familiale et les secrets de famille. Bon dimanche Alex

    Répondre

Laisser un commentaire