La baleine thébaïde – Pierre RAUFAST

Thébaïde ? Vous avez dit thébaïde ?

Cette baleine ne serait-elle pas plutôt endémique ?

Trêve de perlocutions, car ce roman n’est pas verbeux.

Encore une fois, j’ai aimé les histoires racontées dans ce roman : l’aventure du baleinier et de ses hommes ; la start-up de Richeville (est-ce son prénom ?) ; son histoire d’amour avec la libraire et son Front de Libération des Crabes.

J’ai aimé les baleines high-tech à la façon des Nabaztag (le nôtre trône toujours sur le frigo, inactif).

Des clins d’oeil à ses précédents romans, que j’ai attendu, cherché et trouvé.

Bref, une belle après-midi de lecture.

Ecrivez-nous encore des histoires, Monsieur Raufast, j’adore voyager avec vous.

L’image que je retiendrai :

Celle de la baleine jouet high-tech que toute la Californie a dans sa piscine. Je ne regarderai plus un jouet de façon innocente, maintenant.

Alma Editeur, 5 janvier 2017, 218 pages

19 réflexions au sujet de « La baleine thébaïde – Pierre RAUFAST »

    1. Alex-Mot-a-Mots Auteur de l’article

      Merci à vous pour votre passage sur mon modeste blog. J’ai lu vos 3 romans, et je les ai beaucoup aimé (à part le premier qui manquait un peu de liant pour moi). J’attends donc votre prochain avec impatience…..

      Répondre
  1. Marie

    Je viens de l’acheter car j’avais loupé sa sortie.
    J’ai hâte de le commencer (Faut vite que je finisse celui que j’ai en cours)
    J’ai adoré les 2 ers aussi….
    Ds 1 style décalé y a aussi les Romain Puertolas..(4romans q j’adore tous…)

    Répondre
      1. HECKMANN

        Je l’ai eu (fini ce matin…) . Un peu moins bien que les 2 autres, mais pas mal….J’ai mis ma critique sur babelio et lecteurs.com///

        Répondre

Laisser un commentaire