La fille du roi des marais – Karen DIONNE

La mère d’Helena a été kidnappée et emmenée dans une cabane dans les marais. Elle est tombée enceinte de son ravisseur qui élève maintenant sa fille selon les rites ojibwés.

Helena enfant a aimé cette proximité avec la nature enseignée par son père. Mais en grandissant, elle découvre petit à petit la vérité. Une occasion unique lui permettra de s’enfuir avec sa mère.

Depuis des années, son père est incarcéré, Helena s’est marié et a deux petites filles.

Un jour, son père s’évade, et Helena sait que c’est pour la retrouver.

J’ai aimé ce roman au début, qui alterne les chapitres entre aujourd’hui, et la vie passée dans la cabane. On découvre l’ancienne vie si hors du temps de la petite fille et sa relation particulière avec son père.

J’ai moins aimé les chapitres sur la traque d’Helena pour retrouver son père, ses différentes armes et la façon dont elle les porte.

La mère d’Helena n’a que peu d’importance dans le récit, et c’est bien dommage.

J’ai trouvé très étrange l’intervention des amis imaginaires d’Helena, qui sont encore présent dans sa vie adulte, mais qui n’apparaissent qu’en fin de roman. Une idée venue à l’auteur sur le tard ?

Une lecture en demi-teinte, intéressante au début, mais qui a fini par me lasser.

L’image que je retiendrai :

Celle d’Helena apprenant à chasser avec son père pour pouvoir se nourrir.

JC Lattès, 7 mars 2018, 400 pages

Je remercie Babelio ainsi que les Editions JC Lattès pour l’envoi de ce roman en avant-première

12 commentaires sur “La fille du roi des marais – Karen DIONNE

  1. Le Mère de…etc etc NE PEUT PAS AVOIR été Kidnapée, puisque Kidnapping c’est un rapt d’enfant
    Parlons Français que diable !
    Bises Alex

  2. J’ai globalement bien aimé ce roman, bien que la construction de la narration m’a étonné au début Cela étant, la psychologie des personnages est très intéressante.

Laisser un commentaire