La nuit de Zelemta – René-Victor PILHES

nuit-zelemtaAlbin Michel, 4 Janvier 2016, 192 pages

Présentation de l’éditeur :

A la fin de l’été 1953, Jean-Michel Leutier quitte l’Algérie pour continuer ses études dans un lycée toulousain. Lors d’un week-end à Albi, il fait une rencontre qui va changer sa vie : Abane Ramdane, le plus célèbre prisonnier politique de France, l’un des fondateurs du FLN.

Quatre ans plus tard, devenu officier français patrouillant dans la région de Zelemta, il le retrouve sur sa route, fuyant vers le Maroc.

Ce face-à-face passionnant entre un mythe de la Révolution algérienne et un jeune pied-noir aussi brillant que naïf contient en soi toute la complexité des rapports entre Algériens et Français, les enjeux de la guerre nationale comme les paradoxes de l’histoire coloniale.

Mon avis :

Après l’avis enthousiaste de Zazymut, et après sa proposition de me prêter son ouvrage, je dois avouer que je ressors quelque peu déçue de ma lecture.

Le style d’abord : de longues phrases, comme un récit parlé. Sauf que le vocabulaire utilisé ne peut pas être celui d’un homme qui parle. Certains mots de vocabulaire inusités viennent hacher le discours.

Ensuite la narration, faite de présent de la narration et d’aller-retours passé-futur.

Enfin, une nuit bien vite expédiée à la fin du récit, qui se termine sur une note peu optimiste.

L’image que je retiendrai :

Celle de deux hommes dans une maison de repos – le petit curé et le narrateur – discutant au bord de la mer.

Merci Zazy pour cette lecture, même si je ne l’ai pas apprécié à sa juste valeur.

10 réflexions au sujet de « La nuit de Zelemta – René-Victor PILHES »

  1. Yv

    c’est marrant que tu parles de cet auteur juste maintenant, je viens de lire son nom dans un roman dans lequel le héros se souvient des lectures de Pilhes, que je ne connais pas du tout

    Répondre
    1. Alex-Mot-a-Mots Auteur de l’article

      Bon sang, quelle coïncidence ! Je ne savais pas que ce romancier était si connu.

      Répondre

Laisser un commentaire