La poupée de Kafka – Fabrice COLIN

poupee-kafkaActes Sud Editions, 6 janvier 2016, 258 pages

Présentation de l’éditeur :

Au cours d’un séjour à Berlin, la jeune Julie Spieler, en quête d’une improbable réconciliation avec son père, Abel – séducteur impénitent, époux volage, menteur invétéré et professeur de littérature allemande à la Sorbonne -, débusque la récipiendaire putative de textes inédits de Kafka, écrivain qui fait l’objet d’une folle idolâtrie de la part de son inconséquent géniteur.

La jeune fille entame alors de difficiles tentatives d’approche auprès de cette vieille dame particulièrement revêche qui porte en elle toute la mémoire d’un siècle traversé de guerres, d’exils et d’horreurs.

L’été suivant, contre toute attente, ces trois personnages se retrouvent dans un chalet, face au mont Blanc, pour dénouer les noeuds et secrets obscurs dont chacun a tressé sa vie.

Mon avis :

De l’auteur, j’avais beaucoup aimé Blue Jay Way et Ta mort sera la mienne. Je le retrouve ici dans un genre totalement différent, et je dois avouer que je suis passée à côté de cette lecture.

Le début du roman m’a paru alambiqué, mais c’est moi qui n’était sans doute pas assez concentrée.

J’ai en revanche aimé les passages dans lesquels Julie se rapproche de la vieille dame et y parvient.

Le personnage du père m’a paru inconsistant, mais il est vrai que l’on en sait peu sur lui.

Au fond, seul le personnage de la vieille dame a trouvé grâce à mes yeux, car l’auteur nous livre par petites touches le drame de sa vie, et pourquoi elle base sa vie sur le mensonge.

L’image que je retiendrai (attention divulgachions) :

Celle de la vieille dame, alors jeune fille enfermée à Auschwitz, les pieds dans la boue lors des appels interminables, rêvant à sa poupée partie aux Etats-Unis, comme le lui avait écrit Kafka. Ce sont ces « rêves » qui lui ont permis de tenir.

12 commentaires sur “La poupée de Kafka – Fabrice COLIN

  1. Le sujet me tentait pas mal mais j’ai été lire les premières pages sur le site de l’éditeur et je n’ai pas vraiment accroché, je changerais peut-être d’avis lors de sa sortie poche (même si j’ai lu ton spoiler, j’étais trop curieuse ;0)

    1. Comme j’ai tout lu, je peux dire que je n’ai pas vraiment accroché tout le long. Seule la fin tait intéressante.

Laisser un commentaire