La variante chilienne – Pierre RAUFAST

variante-chilienne

Alma Editeur, 19 août 2015, 264 pages

Présentation de l’éditeur :

Il était une fois un homme qui rangeait ses souvenirs dans des bocaux. Chaque caillou qu’il y dépose correspond à un évènement de sa vie. Margaux et Pascal, un prof et son élève, le rencontrent à l’improviste. Des liens d’amitié se tissent au fur et à mesure que Florin extrait des bocaux ses petits cailloux. À Margaux, l’adolescente éprise de poésie et à Pascal le philosophe perplexe, l’homme aux cailloux raconte.

L’histoire du village noyé de pluie pendant des années. Celle du potier qui voulait retrouver la voix de Clovis dans un vase. Celle de la piscine transformée en potager. Celle de la cueillette aux noix par hélicoptère. Celle des fossoyeurs truands…

Mon avis :

Si j’avais été moyennement convaincue par son premier roman « La fractale des raviolis », je dois dire que j’ai été agréablement surprise par ce second opus.

Ici, l’auteur choisi comme fil conducteur de ses histoires les petits cailloux de Florin.

De très agréables histoires à lire et à découvrir, avec pour toile de fond des réflexions sur la mémoire.

L’image que je retiendrai :

Celle des petits cailloux tous mélangés, quel dommage !

Une citation :

« J’ai l’impression que les malheurs passés hypothèquent les bonheurs futurs. Florin, lui, peut jeter les cailloux indésirables. » (p.208)

Kathel propose de faire voyager son exemplaire. Avis aux amateurs…..

55 réflexions au sujet de « La variante chilienne – Pierre RAUFAST »

  1. Cajou

    Tu me donnes envie ! Et je suis donc ravie de l’avoir coché en premier dans la sélection des matchs Priceminister 😀
    Des bisous
    Cajou

    Répondre
  2. Syl.

    Un auteur déjà repéré. Tu n’avais pas trop aimé « La fractale… » ? C’est aussi un titre noté sur mon carnet. C’est une belle image les cailloux-bonheur.

    Répondre
  3. Oncle Paul

    Le titre est assez insidieux pour laisser penser à autre chose. J’aurais plutôt choisi tout simplement L’homme aux cailloux plus explicite et en même temps intriguant. Si je comprend bien c’est presque comme une succession de nouvelles ?
    que les malheurs passés hypothèques les bonheurs futurs : c’est ce que l’auteur écrit ? y a une faute…

    Répondre
  4. zazy

    Kathel, je suis ton homme pour ce livre si tu veux bien le faire voyager. Par contre, si tu pouvais attendre la fin du mois car j’ai 4 livres à lire pour ma bibliothécaire

    Répondre
  5. manue

    Dans celui là le fantastique n’est presque pas présent. C’est vraiment très soft par rapport à ses autres romans !
    Après ça n’en reste pas moins un très bon roman mais le fantastique ou l’irréel n’est pas aussi présent que dans les précédents.
    J’espère que tu te laissera tenter et que tu le regrettera pas !

    Répondre
  6. dasola

    Bonjour Alex, j’ai trouvé La fractale des raviolis sympathique mais je l’ai oublié très vite sauf le début et la fin. Si La variante chilienne est mieux, je la note. Bonne fin d’après-midi.

    Répondre
  7. lepapou

    J’avais noté « la fractale des raviolis » à cause du titre que je ne comprenais pas. Oui, je sais, mes choix de lecture sont parfois surprenant. Maintenant, après ton billet, je ne sais plus.
    Le Papou

    Répondre
  8. itzamna

    J’avais beaucoup aimé l’originalité du premier, j’ai été séduite par les personnages de nouveau récit. Et toujours ce talent de conteur ! Une belle rentrée 😉

    Répondre

Laisser un commentaire