L’affaire des vivants – Christian CHAVASSIEUX

Pour une fois, le bandeau du roman signé Alice Ferney (excusez du peu) a raison : ce roman est un chef d’oeuvre.

Tout m’a plu : le style à la fois simple mais au vocabulaire recherché (l’auteur explique en fin de volume qu’il s’est servit de certains mots de la langue française tombés en déshérence).

L’histoire ensuite : celle de ce bébé que le grand-père prénomme Charlemagne et qui sera un homme à part, faisant plier tout le village devant lui. Un homme entreprenant et avide de s’élever socialement.

J’ai aimé tous les personnages, car l’auteur ne les dénigre jamais : ses deux frères rustauds et le troisième un peu révolté ; le fils gâté et exact opposé de son père ; la femme sachant reprendre les rênes ; l’associé un peu frileux….

J’ai aimé la conclusion de ce roman : notre rapport avec nos morts ; ce que la vie nous apprend.

Vous l’aurez compris, un coup de coeur.

L’image que je retiendrai :

Celle de la documentation que l’auteur a utilisé, et les explications qu’il donne en fin de volume, notamment sur la venue de Louise Michel dans le bourg.

Libretto, 3 janvier 2017, 368 pages

20 réflexions au sujet de « L’affaire des vivants – Christian CHAVASSIEUX »

    1. Alex-Mot-a-Mots Auteur de l’article

      Exactement. Ce n’est pas certain que ce roman plaise à tout le monde, mais j’ai vraiment aimé.

      Répondre
  1. sous les galets

    Chez Libretto en plus (j’adore cet éditeur), le titre est très beau ce qui ne gâche rien, je note avec plaisir (tu sais que je n’en avais jamais entendu parler avant toi)

    Répondre
    1. Alex-Mot-a-Mots Auteur de l’article

      Ce fut une découverte, et une très belle. J’espère que tu aimeras autant que moi.

      Répondre

Laisser un commentaire