L’affaire Léon Sardoski – Romain SLOCOMBE

affaireleonsadorskiRobert Laffont, 25 août 2016, 512 pages

Présentation de l’éditeur :

Avril 1942. Au sortir d’un hiver rigoureux, Paris prend des airs de fête malgré les tracas de l’Occupation. Pétainiste et antisémite, l’inspecteur Léon Sadorski est un flic modèle doublé d’un mari attentionné. Il fait très correctement son travail à la 3e section des Renseignements généraux, contrôle et arrête les Juifs pour les expédier à Drancy. De temps en temps, il lui arrive de donner un coup de main aux Brigades spéciales, d’intervenir contre les  » terroristes « .

Mais Sadorski est brusquement arrêté par la Gestapo et transféré à Berlin, où on le jette en prison. Le but des Allemands est d’en faire leur informateur au sein de la préfecture de police… De retour à Paris, il reçoit l’ordre de retrouver son ancienne maîtresse, Thérèse Gerst, mystérieuse agent double que la Gestapo soupçonne d’appartenir à un réseau antinazi.

Mon avis :

Le moins que l’on puisse dire, c’est que chaque roman de Romain Slocombe est très très bien documenté.

Encore une fois, l’auteur s’intéresse à la période de l’Occupation allemande en France, et plus particulièrement de la collaboration.

Les Grandes Industries Françaises ont parfois collaborées, proposant leurs services, comme l’entreprise Photomaton, pour le fichage des Juifs, entre autre.

L’enquête policière n’est ici qu’un prétexte.

C’est parfois un peu long, un peu trop délayé, et j’ai lu certains passages en avance rapide.

J’ai toutefois découvert que certains responsables de la police française sont passés pour de courts séjours dans les prisons berlinoises. Mais certains en sont ressortis.

L’image que je retiendrai :

C’est le printemps à Paris, la sève ne monte pas que dans les arbres.

14 commentaires sur “L’affaire Léon Sardoski – Romain SLOCOMBE

  1. j’ai très envie de lire celui-ci car je n’ai jamais lu de polar se passant à cette période qui m’intéresse énormément.
    il faut que je note cet auteur….

  2. J’apprécie toujours ce genre de roman qui s’appuie sur des faits réels, car on y découvre souvent des choses que l’on ne connaissait pas. Bon dimanche Alex, bisous

Laisser un commentaire