L’Archipel du Chien – Philippe CLAUDEL

Entrer dans un roman de Philippe Claudel, c’est accepter de laisser une place à l’étrange.

Au début de ce roman, la Voix nous parle et va nous raconter ce qu’il s’est passé sur une petite île de l’Archipel du Chien.

Les habitants ont des surnoms pour prénoms, mais sur cette île, tout le monde se connaît.

Puis arrive un Commissaire qui n’en est pas un qui, avec ses yeux neufs, nous décrit les particularités physiques des gens de l’île.

Pendant le temps de sa présence, une étrange odeur de corps en décomposition envahit tout.

Bien évidement, grâce à la Voix, nous savons ce qui s’est passé et pourquoi et devinons l’étrange machination ourdie contre l’Instituteur.

Mais le propos de l’auteur se dessine en filigrane avec l’apparition de 3 hommes noirs morts noyés échoués sur la plage.

Que faire de ces corps ? Et pourquoi sont-ils là ?

Un roman passionnant qui colle à la triste actualité.

L’image que je retiendrai :

Celle du Commissaire qui boit de l’alcool sans jamais trouver l’ivresse.

Lu sur Liselotte grâce à NetGalley et aux Editions Stock

26 commentaires sur “L’Archipel du Chien – Philippe CLAUDEL

  1. Ah je note le titre je pense qu’il pourrait me plaire. Et puis ça à l’air d’être différent des policiers classique (même si le commissaire alcoolique a déjà été vu dans les policiers). En tout cas merci pour la découverte !

    Personnellement je n’avais encore jamais lu de roman de Sebastian Fitzek. Lequel t’a le plus plu ? si j’ai l’occasion comme ça je le lirai 🙂

  2. J’ai lu beaucoup de déception à propos de ce roman décousu pour certains. Je vois que tu as bien aimé. Je le note toujours.

Laisser un commentaire