L’archipel d’une autre vie – Andreï MAKINE

Seuil, 18 août 2016, 288 pages

Présentation de l’éditeur :

Aux confins de l’Extrême-Orient russe, dans le souffle du Pacifique, s’étendent des terres qui paraissent échapper à l’Histoire… Qui est donc ce criminel aux multiples visages, que Pavel Gartzev et ses compagnons doivent capturer à travers l’immensité de la taïga ?

C’est l’aventure de cette longue chasse à l’homme qui nous est contée dans ce puissant roman d’exploration. C’est aussi un dialogue hors du commun, presque hors du monde, entre le soldat épuisé et la proie mystérieuse qu’il poursuit. Lorsque Pavel connaîtra la véritable identité du fugitif, sa vie en sera bouleversée. La chasse prend alors une dimension exaltante, tandis qu’à l’horizon émerge l’archipel des Chantars : là où une « autre vie » devient possible, dans la fragile éternité de l’amour.

Mon avis :

Je n’avais encore jamais lu cet auteur, son style fut donc une découverte. Je ne peux pas dire que j’ai apprécié de rencontrer des termes précis de botanique de la taïga : ces mots n’évoquaient aucune image pour moi. Et c’est bien dommage car on en croise beaucoup dans le récit.

C’est ce qui m’a sans doute empêché de me prendre de passion pour l’immensité Russe.

J’ai préféré les trois feux allumés au large de l’île inaccessible parfois.

La traque dans la forêt révèle le caractère de chaque personnage en ces temps troublés du stalinisme.

Le personnage principal commence une thèse sur la « légitimité de la violence révolutionnaire ». Mais après sa chasse en forêt, il abandonne son sujet.

Mais ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est la dernière partie, une fois la traque terminée.

L’image que je retiendrai :

Celle des trois feux allumés sur la grève, comme des points de repère dans la tempête, de l’autre côté du bras de mer.

20 réflexions au sujet de « L’archipel d’une autre vie – Andreï MAKINE »

  1. aifelle

    Un auteur que je n’ai jamais lu. Pourtant, chaque fois que je l’entends à la radio, j’ai envie de le découvrir.

    Répondre
  2. mary61

    Pour moi, ce roman a été un grand coup de cœur Je n’avais encore rien lu de l’auteur. J’ai beaucoup aimé son style et le récit m’a tenue en haleine du début à la fin.

    Répondre
    1. Alex-Mot-a-Mots Auteur de l’article

      J’ai préféré la fin et l’histoire d’amour (je dois être une éternelle romantique…)

      Répondre
    1. Alex-Mot-a-Mots Auteur de l’article

      C’est toujours un plaisir de passer sur votre blog, même si je ne laisse pas souvent de commentaires.
      Bonne semaine.

      Répondre
  3. Nadine

    Dire que je n’ai pas encore lu cet auteur. Je ne suis pas certaine que la thématique me parle énormément mais je vais certainement le découvrir à travers un autre de ses ouvrages.
    Bisous

    Répondre

Laisser un commentaire