Le cercle des plumes assassines – J.J. MURPHY

Folio, 20 octobre 2016, 432 pages

Présentation de l’éditeur :

Critique, poète et scénariste, Dorothy Parker a rassemblé autour d’elle quelques-uns des esprits les plus brillants du New York des Années folles. Ils ont leurs habitudes à l’hôtel Algonquin où ils se retrouvent, jusqu’au jour où, sous leur table, gît un inconnu, un stylo-plume en plein coeur. Le seul témoin du crime est un jeune homme du nom de Billy Faulkner qui rêve de devenir écrivain… Dorothy Parker et ses amis se lancent alors dans une enquête pleine de rebondissements et de bons mots entre stars de cinéma, gangsters notoires et légendes littéraires.

Mon avis :

Ils en font, des bons mots, le Cercle vicieux des plumes assassines !

L’enquête m’a moins passionnée, voire pas du tout.

En revanche, j’ai aimé me promener dans les New-York de la prohibition, rencontrer le malfrat du coin, et même William Faulkner accusé à tord du meurtre.

Un bon moment de lecture, même si je ne suis pas certaine de garder ce roman en mémoire bien longtemps.

L’image que je retiendrai :

Celle des tasses de café dans lesquelles étaient servi l’alcool de contrebande.

10 réflexions au sujet de « Le cercle des plumes assassines – J.J. MURPHY »

    1. Alex-Mot-a-Mots Auteur de l’article

      La suite ne me tente pas trop à vrai dire, sauf si ton avis est vraiment enthousiaste.

      Répondre
  1. Oncle Paul

    J’ai bien aimé ce roman, ainsi que le second traduit en France, L’Affaire de la belle évaporée, même si je trouve que l’auteur tire parfois à la ligne…

    Répondre

Laisser un commentaire