Le comité Tiziano – Iain PEARS

comite-tiziano

10/18, 4 décembre 2003, 313 pages

Résumé de l’éditeur :

À Venise, une universitaire américaine est retrouvée poignardée. Elle appartenait au Comité Tiziano, un organisme d’experts internationaux chargés d’authentifier les tableaux du Titien pour établir un catalogue général de ses oeuvres.

Le général Taddeo Bottando, qui dirige à Rome la brigade chargée de la protection des oeuvres d’art, délègue à Venise son adjointe Flavia di Stefano pour éclairer cette sombre affaire. À Venise, la jeune femme retrouve Jonathan Argyll, négociant londonien, venu acheter des tableaux à une vieille marquise qui soudain fait monter les enchères.

Peu après que Flavia a interrogé les autres membres du Comité Tiziano, le corps de l’un d’entre eux est repêché dans le canal…

Mon avis :

La Sérénissime ! Une ville-musée dont on ne cessera jamais de découvrir les splendeurs, il faut être réaliste….

Ce roman policier nous entraîne donc sur les gondoles à la découverte de la ville et de certains de ses trésors, mais surtout à l’intérieur du fonctionnement d’un petit comité d’experts chargé d’authentifier des oeuvres d’art. L’auteur nous plonge ainsi dans le petit monde si fermé de l’art et des universitaires : meurtre garanti !

J’ai aimé me promener sur les canaux et dans les ruelles de la ville, ce qui a ravivé bien des souvenirs.

J’ai également appris que les symboles attribués à Saint Antoine sont la Croix et le lys.

L’image que je retiendrai :

Celle de Jonathan tomba dans l’eau du Canal : 50 cm d’eau et une salle de bain digne d’une porcherie après son passage.

16 commentaires sur “Le comité Tiziano – Iain PEARS

  1. Ah c’est bien vrai !!
    Mais là c’est vrai j’ai eu cette impression d’inachevé pour certaines situations, c’est un peu décevant et frustrant en même temps

  2. j’avais adoré, mais alors vraiment adoré, Le cercle de la croix que j’avais trouvé brillant. Et puis j’avais lu… je ne me souviens plus le titre, mais c’était NUL! 😉 du coup, je ne l’ai jamais relu tellement j’étais déçue!

Laisser un commentaire