Le fils – Jo NESBO

lefilsGallimard, 8 octobre 2015, 528 pages

Présentation de l’éditeur :

Sonny Lofthus est héroïnomane, mais c’est un prisonnier modèle. Endossant des crimes qu’il n’a pas commis pour expier le souvenir du suicide de son père, policier corrompu, il fait également figure de guérisseur mystique et recueille les confessions de ses codétenus. Un jour, l’une d’elles va tirer Sonny de sa quiétude opiacée. On lui aurait menti toute sa vie, la mort de son père n’aurait rien d’un suicide…

Il parvient alors à s’évader de prison et, tout en cherchant une forme de rédemption, va se livrer à une vengeance implacable. Errant dans les bas-fonds d’Oslo, en proie aux démons du ressentiment et du manque, il entend bien faire payer ceux qui ont trahi son père et détruit son existence. Quel qu’en soit le prix.

Mon avis :

Il faut quelques chapitres pour que s’installe l’intrigue et le personnages. Puis la quête du fils commence, et ce sera un carnage.

Malgré son parcours sanglant, le personnage du Fils est attachant, qui découvre l’amour.

La taupe, à l’origine du carnage, ne se devine pas un seul instant. Le mystère plane jusqu’à la toute fin. L’auteur maîtrise à la perfection les codes du genre.

Un roman noir à souhait, avec juste ce qu’il faut d’hémoglobine.

L’image que je retiendrai :

Celle du personnage du Fils, très christique, toujours calme et donnant l’absolution à qui le lui demande.

16 commentaires sur “Le fils – Jo NESBO

  1. l’intrigue me plaît mais j’ai été tellement déçue par « Du sang sur la glace » que je redoute de lire un autre de ses romans… pourtant il a l’air d’être encensé sur les sites littéraires…

Laisser un commentaire