Le jour où Beatriz Yagoda s’assit dans un arbre – Idra NOVEY

Au Brésil, tout se vit plus intensément : les amours, les séparations.

C’est sans doute ce qui attire Emma, la traductrice américaine de la célèbre auteure Beatriz Yagoda qui a disparu. Elle quitte son petit ami sur un coup de tête pour tenter de retrouver celle qu’elle connaît à travers ses livres.

Dans la chaleur étouffante de Rio, elle tombe amoureuse du fils de Beatriz, échappe de peu à l’usurier de l’auteure tout en essayant de retrouver l’écrivain.

J’ai aimé le personnage d’Emma, américaine sans vraiment d’attache capable de partir à l’autre bout du monde sur un coup de tête.

J’ai aimé la fille de Beatriz, femme un peu revêche qui se défend contre tout.

En revanche, j’ai moins apprécié l’aspect travail de l’écrivain. Beatriz disparaît car elle ne peut avancer dans son nouveau roman : elle bute sur un passage qu’elle remanie cent fois sans trouver de solutions.

Et puis le final du roman, lorsque mère et fille se retrouvent est traité de trop loin et trop évasivement à mon goût. Même si on devine la teneur des propos échangés, l’auteure Idra Novey ne nous donne pas assez de détails au cours de son roman.

Toutefois, j’ai aimé l’ambiance un peu folle de ce roman et cette idée de départ originale : monter tout simplement dans un arbre pour disparaître.

Un premier roman maîtrisé.

L’image que je retiendrai :

Celle du caleçon rouge abandonné dans la chambre d’Emma par son amant brésilien et que découvre son petit ami américain.

Les escales éditions, 12 octobre 2017, 272 pages

Je remercie Les Escales pour l’envoi de ce roman loufoque mais profond en avant-première

4 réflexions au sujet de « Le jour où Beatriz Yagoda s’assit dans un arbre – Idra NOVEY »

Laisser un commentaire