Le temps est assassin – Michel BUSSI

letempsestassassinLu sur Liselotte

Présentation de l’éditeur :

Eté 1989
La Corse, presqu’île de la Revellata, entre mer et montagne.
Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite… et bascule dans le vide.
Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux.

Eté 2016
Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l’accident, avec son mari et sa fille ado, en vacances, pour exorciser le passé.
A l’endroit même où elle a passé son dernier été avec ses parents, elle reçoit une lettre.
Une lettre signée de sa mère.
Vivante ?

Mon avis :

Dernier opus pour moi à lire de cet auteur, dernier roman paru en mai 2016.

L’intrigue nous emmène cette fois en Corse, en été. Quoi de mieux !

L’auteur tisse comme à chaque fois habillement les fils de son histoire, nous faisant douter tour à tour de chacun des personnages.

Comme j’en ai lu 3 de suites, et que ses anciens romans me sont restés quelque peu en mémoire, j’ai aimé les clins d’oeil à certains détails de ses précédents livres (Envie-de-tuer ; un avion qui s’écrase….) Le Petit Prince de Saint-Exupéry encore et toujours présent.

Une ode à la terre qui n’appartient à personne : les adultes que nous sommes l’empruntons à nos enfants. « Rien n’appartient jamais à une personne seule« .

Une belle lecture d’été.

L’image que je retiendrai :

Celle de la vue sur la Méditerranée depuis la bergerie du grand-père de Clothilde.

18 commentaires sur “Le temps est assassin – Michel BUSSI

  1. Bon roman de Michel Bussi qui nous entraine en effet en Corse. Mais pour autant, il n’oublie pas la Normandie, puisque l’un(e) des protagonistes possède des attaches dans cette région, et plus particulièrement à Vernon, si je me souviens bien. Et une fois de plus l’auteur nous bluffe dans son final.

  2. J’ai lu ne lache pas ma main de cet auteur et j’ai un avion sans elle qui m’attend.
    Après j’ai passé un bon moment de lecture mais je trouve Michel Bussi un peu trop médiatisé.. on parle trop de ses romans et je fuis un peu ce genre d’auteur…

    Pour Promenons-nous dans les bois c’est le premier roman de cette auteure que je lis, je pense que j’en lirais d’autres si j’en ai l’occasion pour me faire une vraie idée de son style et de ses romans en général.
    Elle reprend les mêmes personnages ou pas du tout ?

  3. j’ai un peu de mal avec Michel Bussi: j’ai bien aimé « N’oublier jamais » mais j’ai trouvé « un avion sans elle » un peu trop capillotracté…

  4. Voilà un auteur que j’ai envie de découvrir depuis tellement longtemps! L’image sur la Méditerranée me parle déjà très fort…
    Bisous et bonne journée Alex

Laisser un commentaire