Les corps de verre – Erik Axl SUND

lescorpsdeverreLu sur Liselotte

Présentation de l’éditeur :

Un peu partout en Suède, des jeunes mettent fin à leur vie. Une vague de suicides décidément étrange : chaque fois, les procédés choisis sont déroutants, les mises en scènes horriblement méticuleuses…

On charge l’inspecteur Jens Hurtig d’enquêter. Bientôt la police découvre qu’au moment de passer à l’acte les victimes écoutaient une cassette, une mixtape unique créée pour l’occasion par un obscur musicien underground. La durée de chaque enregistrement correspond à la date d’anniversaire de la personne à laquelle elle est destinée. Puis c’est une série de meurtres bestiaux qui vient faire déborder les casiers de la criminelle. Quand Hurtig finira par comprendre que ces crimes ont un lien avec les suicides, il sera peut-être déjà trop tard… 

Mon avis :

Le début d’une nouvelle trilogie de ce duo d’auteurs, chic ! J’avais adoré leur première trilogie PersonaTrauma Catharsis.

La trilogie en cours tourne autour de la mélancolie.

D’ailleurs, le personnage principal est désigné par les thermes Mélancolie noire, ou encore Hunter.

Il est question tout au long du roman du suicide des jeunes, et ce thème m’a mis mal à l’aise.

Les communautés religieuses et leur dis fonctionnement sont également pontes du doigt.

Un roman très noir.

L’image que je retiendrai :

Certains des personnages sont des immigrés qui ont connu l’enfer. De quoi relativiser. 

8 réflexions au sujet de « Les corps de verre – Erik Axl SUND »

  1. Cajou

    Coucou Alex,
    Je t’ai envoyé un message privé un peu urgent sur Facebook, pourrais-tu checker ça et me répondre ?
    Merci beaucoup
    Cajou

    Répondre

Laisser un commentaire