Les falsificateurs – Antoine BELLO

falsificateurs

Folio, 22 mai 2008, 592 pages

Présentation de l’éditeur :

C’est l’histoire d’une organisation secrète internationale, le CFR (Consortium de Falsification du réel) qui falsifie la réalité mais dont personne ne connaît les motivations. C’est l’histoire de quelques une des plus grandes supercheries de notre époque : de Laïka, la première chienne dans l’espace, qui n’a jamais existé, de Christophe Colomb qui n’a pas découvert l’Amérique, des fausses archives de la Stasi.

C’est l’histoire d’un jeune homme, embauché par le CFR, qui veut comprendre pourquoi et pour qui il travaille. C’est l’histoire d’une bande d’amis qui veulent réussir leur vie, sans trop savoir ce que cela veut dire.

C’est, d’une certaine façon, l’histoire de notre siècle.

Mon avis :

J’aime la plume d’Antoine Bello qui m’avait déjà charmé avec « Roman américain« .

Cette fois-ci, il s’agit d’une trilogie dont la première partie m’a passionnée. Même si parfois, l’auteur me parle de façon un peu trop détaillée à mon goût de finance (passages que j’ai lu en diagonale, il faut le dire).

J’ai aimé cette organisation mystérieuse dont les buts et les financements restent encore opaques.

J’ai aimé découvrir les falsifications mondiales dont l’auteur se fait écho. Même si cela a déclenché en moi une espèce de paranoïa vis-à-vis des informations nationales et internationales.

La seconde partie m’attend déjà.

L’image que je retiendrai :

Celle de la neige et de la foret à Krasnoyarsk dans lesquels le héros part faire de longues promenades solitaires.

17 réflexions au sujet de « Les falsificateurs – Antoine BELLO »

      1. Emma

        En effet, j’ai lu le deuxième lors de sa sortie aussi, comme ça fait tout de même un bout de temps, j’espère ne pas être trop perdue lorsque je lirai le 3ème.

        Répondre

Laisser un commentaire