Les fauves – Ingrid DESJOURS

les-fauves

Robert Laffont, 8 octobre 2015, 440 pages

Présentation de l’éditeur :

Votre pire prédateur : Celui qui vous aura apprivoisé.

À la tête d’une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l’État islamique, l’ambitieuse Haiko est devenue la cible d’une terrible fatwa. Lorsqu’elle engage Lars comme garde du corps, le militaire tout juste revenu d’Afghanistan a un mauvais pressentiment.

Sa cliente lui a-t-elle dit l’entière vérité sur ses activités ? Serait-ce la mission de trop pour cet ancien otage des talibans ?

Mon avis :

Je retrouve avec plaisir la plume si efficace d’Ingrid Desjours pour ce nouveau polar paru dans la nouvelle collection La Bête noire chez Robert Laffont.

Pendant 2 jours, je n’ai pas lâché ce roman efficace, basé sur les mensonges des différents protagonistes, créant un climat de tension qui va croissant.

(Les scènes de sexe sont également bien tendues).

L’auteure interroge la médiatisation à outrance ; l’imaginaire qui prend peu à peu le pas sur le réel.

L’image que je retiendrai :

Celle des fauves qui se battent dans la tête de Lars.

Je remercie les Editions Robert Laffont de m’avoir envoyé, sur ma demande, ce roman qui m’a régalé.

20 réflexions au sujet de « Les fauves – Ingrid DESJOURS »

Laisser un commentaire