Les Indifférents – Julien DUFRESNE-LAMY

La douceur du bassin d’Arcachon, ses tons bleus, ses fruits de mer, ses magnifiques villas et leurs habitants sans difficultés financières.

C’est dans ce décor qu’arrivent Justine la narratrice et sa mère depuis l’Alsace. Le couple de parents se déchirait sans cesse et la mère est venue retrouver le souvenir de vacances idylliques.

Elles sont logées dans la grande maison de l’employeur de la mère de Justine, Paul. Son fils Theo se prend d’amitié pour la jeune fille du même âge et la fait entrer dans sa bande, surnommée Les Indifférents.

3 belles années attendent Justine avant le drame qui point au fil de chapitres insérés dans la narration.

J’ai retrouvé avec plaisir la plume de Julien Dufresne-Lamy qui m’avait charmé son précédent roman Deux cigarettes dans le noir.

Ce fut un vrai dépaysement de lire le bassin au fil des étés, ses couleurs, ses odeurs.

Ce fut un régal de découvrir Justine et sa soif de découverte et de liberté.

J’ai aimé sentir la tension montée au fur et à mesure de la découverte du drame ; au fur et à mesure de la découverte de l’histoire de sa mère et des parents de la bande. Leurs relations 20 ans auparavant, et les répercussions sur leurs enfants.

Le milieu aseptisé dans lequel évolue la bande m’a mis mal à l’aise, où toutes les difficultés sont aplanies, les parents peu présents, et les enfants laissés à eux-mêmes. L’argent ne simplifie pas la tâche des parents.

Les amours de Justine m’ont ému, et ses conséquences fracassantes m’ont atterrées.

Chaque roman de cet auteur, chacun fort différent, suscite toujours en moi des émotions fortes.

L’image que je retiendrai :

Celle de la robe verte de la mère de Justine qu’elle porte en début et en fin de roman.

Belfond, 1 février 2018, 346 pages

Je remercie Emmanuelle chez Belfond pour l’envoi de ce roman en avant-première, ainsi que l’auteur pour sa gentille dédicace. C’est toujours un plaisir de vous lire, Julien

13 commentaires sur “Les Indifférents – Julien DUFRESNE-LAMY

  1. Je ne connaissais pas cet auteur. L’article dernièrement paru sur Unidivers me laissait entrevoir une histoire un peu classique pour adolescente. Si tu aimes, je vais regarder de plus près

Laisser un commentaire