Les nuits indomptables – Hicham NAZZAL

Ce ne sont pas tant les nuits qui sont indomptables, dans ce roman, que son personnage principal, Karim.

Fraichement débarqué à Paris, on perçoit qu’il a fui Bordeaux. Pourquoi ?

Une rage explose parfois en lui : il cherche les situations extrêmes et, parfois, va trop loin.

Un personnage qui m’a mis mal à l’aise, au départ : toute cette violence contenue qui ne s’apaise jamais, même après une course à pied.

Après quoi court-il, Karim ? L’auteur distille des explications au fur et à mesure de son récit.

Et le lecteur comprend le poids de l’héritage culturel, celui qui marque à même la peau.

Un roman qui s’ouvre sur un choc de violences et de colères rentrés, mais qui m’a fait rencontrer de beaux personnages, forts, taiseux, écorchés.

Une écriture qui va à l’essentiel : pas de chichis, beaucoup d’espace pour les non-dits.

Une lecture courte mais intense qui me restera en mémoire.

L’image que je retiendrai :

Celle de l’armoire fermé par des clous dans la chambre de Jean.

Plon, 11 janvier 2018, 240 pages

Je remercie Valérie chez Edi8 pour l’envoi de ce roman, et l’auteur pour sa dédicace pleine d’ombres et de lumière

19 commentaires sur “Les nuits indomptables – Hicham NAZZAL

  1. Je ne pense pas lire ce livre… mais si le livre t’a plu et t’a marqué c’est le plus important !!

    Pour la petite amie tu peux le lire, et quand ils en auront une et bien tu te rappelle rappellera du livre 😉

Laisser un commentaire