Les petits cheveux – Jean FEIXAS et Emmanuel PIERRAT

L’histoire du poil féminin constitue un volet essentiel de la sexualité et de l’évolution des mœurs. Elle est riche de moments sociaux, culturels, esthétiques ou religieux, voire aujourd’hui politiques, qui ont inspiré largement les Lettres et les Arts. De façon souvent poétique et pittoresque, la voici, preuves et images à l’appui.

Et c’est vrai que cet ouvrage est richement imagé, que les citations littéraires sont nombreuses.

J’ai aimé découvrir les textes et poèmes de nos Grands Zauteurs à propos de la pilosité.

J’ai toutefois regretté que ces citations soient un peu posées là comme ça, comme si le texte ou l’image se suffisaient à eux-mêmes. Dommage.

J’ai tout de même appris l’histoire de ce mal aimé qu’est le poil, même si il a tendance à faire un retour en force.

Une citation :

« La pilosité est donc condamnée par tous les moyens, du plus traditionnel,
renouvelé de l’Orient des houris, au plus sophistiqué, l’impitoyable
laser qui détruit le mal à la racine.
Le poil en mène de moins en moins large, carrément entré dans la
clandestinité, en attendant d’entrer en résistance. » (p.143)

Je remercie les Editions La Musardine de m’avoir permis de télécharger ce livre et de le découvrir le temps d’une après-midi. A quand une suite consacrée à la pilosité masculine ?

 

4 commentaires sur “Les petits cheveux – Jean FEIXAS et Emmanuel PIERRAT

  1. Le poil a tendance à faire un retour en force ? Chouette. Plus de ticket de métro caché dans le slip, quant il y en a un de ticket de métro, des aisselles poilues qui absorbent la sueur ? Un livre au poil !!!

  2. Je me souviens de discussions animées à ce sujet avec des amies. On n’avait toutes des idées très arrêtées sur ces « petits cheveux »!

Laisser un commentaire