L'homme dans la vitrine – Kjell Ola DAHL

homme-vitrine

Folio, 19 janvier 2012, 512 pages

Résumé de l’éditeur :

Un matin d’hiver, Reidar Folke Jespersen, antiquaire à Oslo, va se poster dans un café non loin de chez lui. Après quelques heures d’attente, il aperçoit son épouse qui va retrouver son amant. Ensuite, Jespersen quitte le café pour se rendre chez ses frères pour un important rendez-vous d’affaires. La réunion se passe mal et les frères se séparent fâchés. Le lendemain matin, on retrouve le corps sans vie de Jespersen, placé nu dans un fauteuil de la vitrine de son magasin.

Le commissaire Gunnarstranda arrive sur les lieux du crime avec l’inspecteur Frank Frølich. Les indices dont ils disposent ne sont pas nombreux : une série de chiffres tracés au feutre sur le cadavre et des objets volés. L’enquête s’annonce d’autant plus difficile que de nombreuses personnes semblent très contentes de la disparition du vieil homme.

Mon avis :

Quelle étrange idée de déposer le cadavre dans la vitrine de son magasin d’antiquité ?

Le commissaire Gunnarstranda et l’inspecteur Frank Frølich vont aller de théories en théories, chacune au gré des entretients qu’ils mènent avec les suspects (pas de courses-poursuites dans ce roman, donc).

Nous est dévoilé également la vie personnelle de ces enquêteurs.

Un roman dense et riche qui nous dévoile une Norvège pendant l’Occupation allemande.

Je n’avais pas deviné l’identité du coupable, et j’ai apprécié la pirouette finale.

Un polar qui vous plongera au coeur des rues d’Oslo en plein hiver.

L’image que je retiendrai :

Celle de la boutique d’antiquité dans la vitrine de laquelle est exposé le mort.

24 réflexions au sujet de « L'homme dans la vitrine – Kjell Ola DAHL »

  1. Laeti

    Quelle horreur! Exposer un cadavre dans une vitrine!
    En tous cas je le note car j’ai bien envie de voyager à Oslo le temps d’une lecture et oublier la chaleur étouffante d’ici…

    Répondre

Laisser un commentaire