L’ours est un écrivain comme les autres – William KOTZWINKLE

ours-ecrivain10X18, 21 Janvier 2016, 288 pages

Présentation de l’éditeur :

Il était une fois un ours qui voulait devenir un homme… et qui devint écrivain.

Ayant découvert un manuscrit caché sous un arbre au fin fond de la forêt du Maine, un plantigrade comprend qu’il a sous la patte le sésame susceptible de lui ouvrir les portes du monde humain – et de ses supermarchés aux linéaires débordants de sucreries… Le livre sous le bras, il s’en va à New York, où les éditeurs vont se battre pour publier l’œuvre de cet écrivain si singulier – certes bourru et imprévisible, mais tellement charismatique ! Devenu la coqueluche du monde des lettres sous le nom de Dan Flakes, l’ours caracole bientôt en tête de liste des meilleures ventes…

Mon avis :

Un récit sympathique qui nous décrit les affres de la vie d’un écrivain : négociation de contrat, promos, pression pour écrire son prochain roman.

En parallèle, si l’ours devient de plus une personne, l’écrivain lésé se rapproche de la nature et de son ursitude, allant jusqu’à hiberner. C’est cette partie-là du roman que j’ai préféré.

L’ours-voleur, lui, préfère les femmes avec des poils sur les jambes, et découvre que les jambes de ces dites-femmes sont toutes différentes, contrairement à celles des ourses. Sacré plaidoyer contre l’épilation.

J’ai également appris que les ours ne s’accouplaient qu’une fois par an, ce qui pose problème à notre ours-voleur avec la gent féminine humaine.

L’auteur s’en donne à coeur joie en comparant son ours-voleur à Ernest Hemingway, grand écrivain bourru, ou encore à Albert Einstein tête en l’air.

Un roman moins léger qu’il n’y parait avec lequel j’ai passé un bon moment.

L’image que je retiendrai :

Celle de l’ours-voleur se régalant de miel et de sucrerie, comme une jouissance.

16 réflexions au sujet de « L’ours est un écrivain comme les autres – William KOTZWINKLE »

    1. Alex-Mot-a-Mots Auteur de l’article

      Un petit roman qui ne paye pas de mine et bien sympathique à lire.

      Répondre
  1. manue

    Oh il a l’air vraiment original ce roman et très sympa à lire j’en suis sure ! bon je pourrais pas le chronique sur mon blog mais je note tout de même le titre. merci pour la découverte 🙂

    pour ce qui est de Olé, je te le conseille sans hésiter c’est vraiment un roman que j’ai pris plaisir à lire. je savais qu’il allait me plaire mais je pensais pas autant

    Répondre

Laisser un commentaire