#Marcelforever

J’avais passé l’hiver en compagnie du narrateur le plus célèbre de la littérature française. J’ai commencé mon été avec ce recueil d’écrits de romanciers, biographes ou universitaires qui se sont passionnés pour l’Oeuvre.

Chacun évoque un aspect du roman à travers un thème : le temps, les personnages, Proust et son monde, l’amour, l’imaginaire, les lieux, Proust et les philosophes, les arts.

J’ai aimé retrouver des passages lus il y a quelques mois et dont je découvre qu’ils me sont restés en mémoire (pas au mot près, mais certaines scènes ou impressions, quelques détails).

Une bonne approche de l’Oeuvre, même si on ne l’a jamais lu.

Des Equateurs, 5 juin 2014, 235 pages

 

Je continue mon été avec cet essai intitulé L’humour du côté de chez Proust.

Car oui, il y a beaucoup d’humour dans les pages de La Recherche.

Encore une fois, j’ai aimé retrouver certains passages drôles, d’autres un peu oublié ou dont je n’avais pas spécialement saisi la portée.

J’ai aimé la conclusion de l’auteur : il est important, avant tout, de savoir rire de soi.

Hippolyte WOUTERS, Editions Glyphe, 3 décembre 2016, 160 pages

12 réflexions au sujet de « #Marcelforever »

  1. sous les galets

    Avec un # comme ça, je ne pouvais pas passer à côté de ton billet. Je n’ai lu que les deux premiers tomes mais j’avais été éblouie, je compte tenter le 3ème bientôt, du coup je me garde des deux conseils quand j’aurais davantage exploré l’oeuvre .

    Répondre
    1. sous les galets

      « J’aurai » pas « j’aurais », je parlais au futur (et je n’ai qu’à me relire avant de publier mon comm)

      Répondre
    2. Alex-Mot-a-Mots Auteur de l’article

      Tu peux les lire aussi en même temps, ils apportent des éclairages intéressants.

      Répondre
    1. Alex-Mot-a-Mots Auteur de l’article

      Il a l’avantage d’avoir plusieurs contributeurs, donc sa lecture n’est jamais lassante.

      Répondre
  2. keisha41

    Tu penses bien que le premier est dans ma bibli spéciale proust (13 bouquins de et autour de Marcel), le deuxième, ma foi, je trouve toute seule les occasions de rigoler avec A la Recherche du temps perdu!
    Bref, excellentes lectures!

    Répondre

Laisser un commentaire