Mille femmes blanches – Jim FERGUS

Qu’ils sont inventifs, ces américains blancs, quand il s’agit de plumer son prochain.

En 1875, un chef cheyenne demanda au président Grant de lui faire présent de 1000 femmes blanches à marier à 1000 de ses guerriers afin de favoriser l’intégration. Sauf que le Président ne tiendra jamais sa promesse, car le territoire cheyenne se trouve sur la route de l’Or.

L’auteur imagine le journal d’une de ces femmes blanches partie pour deux ans auprès d’une tribu indienne.

J’ai aimé la nature omniprésente dans les pages du journal, moins le propos du personnage principal un peu trop manichéen à mon goût, et peu en adéquation avec l’époque du récit.

Même si j’ai trouvé le discours de l’auteur un peu lourd, j’ai aimé découvrir ce pan peu reluisant de l’Histoire de la conquête de l’Ouest.

L’image que je retiendrai :

La cérémonie de mariage, haute en couleurs.

Pocket, 22 juillet 2004, 505 pages

22 commentaires sur “Mille femmes blanches – Jim FERGUS

        1. avis mitigé en fait, des choses m’ont plu d’autres m’ont irritée, je ne sais pas si je lirai la suite. J’aimerais mieux trouver des ouvrages historiques sur Little Wolf les Cheyennes et les autres tribus… 🙂

  1. C’est marrant, on revoit pas mal ce roman sur la blogo en ce moment. Ce fut une déception pour moi car mon édition présentait le roman comme tiré d’une histoire vraie, ce qu’il n’est pas.

    1. Dan mon édition, un peu vieille, l’auteur explique qu’il s’est basé sur des faits historiques. Mais le fameux journal est inventé. J’ai bien aimé, malgré le propos un peu trop manichéen.

    1. J’ai trouvé le propos de l’auteur un peu trop tranché. Mais j’ai passé un bon moment de lecture tout de même.

Laisser un commentaire