Pietra viva – Leonor DE RECONDO

pietra-viva

Points, 6 janvier 2015, 181 pages

Résumé de l’éditeur :

Génie indétrônable et consacré, Michel-Ange est au faîte de sa gloire. Mais derrière le maître se cache un homme qui doute.

Hanté par la mort d’un jeune moine à la beauté fascinante, Michel-Ange se réfugie à Carrare, au creux d’une carrière, où il s’attelle à l’exécution du futur tombeau du pape Jules II. A la recherche des blocs de marbre les plus parfaits, c’est une nouvelle part de lui-même qu’il va découvrir.

Mon avis :

Ayant été déçue par le dernier roman de l’auteur « Amours« , j’hésitais un peu à ouvrir celui-ci.

Les amours homosexuelles mais platoniques de Michelangelo ne m’ont pas émues. Son amitié difficile avec le petit Michele non plus.

En revanche, j’ai énormément apprécié l’image de la mère que l’artiste retrouve peu à peu. Une image en pointillée, qui se dévoile par les sens, peu à peu, laissant remonter en mémoire l’image perdue.

Une relation compliquée avec la mère pour cet enfant placé très tôt en nourrisse, et dont la mère est morte trop vite.

Beaucoup de sujets dans ce roman, mais un seul m’a réellement ému.

L’image que je retiendrai :

Celle de Cavallino, appelant le sculpteur « le chien » parmi les loups.

30 réflexions au sujet de « Pietra viva – Leonor DE RECONDO »

  1. eveyeshe

    je l’ai lu l’an dernier et je l’ai beaucoup aimé. par contre, »Amours » m’attend, mais les avis sont contrastés, donc j’ai peur de comparer avec « Pietra viva « et être déçue.
    je vais lire un livre léger ne nécessitant pas de réflexion car il faut que je me remette du choc de « Le météorologue » coup de foudre mais dur.

    Répondre
  2. Philisine Cave

    une lecture en demi-teinte pour moi aussi (une belle prose, mais que de froideur et peu d’émotions entre les personnages), contrairement à Amours que j’ai … beaucoup aimé ! Bon dimanche

    Répondre
  3. jostein59

    Avec un sujet un peu semblable j’avais préféré le roman de Mathias Enard, Parle leur de batailles, de rois et d’éléphants. Mais l’écriture de l’auteur est tout de même très riche et visuelle. Et si je ne ressens pas forcément de l’émotion pour les personnages, j’en ressens pour l’ensemble du récit. En fait, son écriture me transporte assez facilement dans l’univers de chaque roman.

    Répondre
  4. Yuko

    J’ai lu « parle leur de batailles de rois et d’éléphants » sur Michelangelo et n’ai pas été durablement convaincue. Je passe également pour celui-ci…

    Répondre
  5. Corinne

    Assez déçue aussi et par le style d’écriture assez banal et par la manière assez inerte de raconter cette histoire. trop léger aussi, sans profondeur. Mais je vais tout de même lire « Amours » pour voir si cette première impression change.

    Répondre
  6. Luna

    Je ne connais pas du tout cette auteure…
    Vu ce que tu dis de ce texte (et d’Amours), j’essayerai d’en choisir un autre si un jour j’ai envie de la découvrir…
    Passe une bonne journée !

    Répondre

Laisser un commentaire