Pike – Benjamin WHITMER

pike

Editions Gallmeister, Néonoir, 5 mars 2015, 288 pages

Présentation de l’éditeur :

Ça fait un moment que Douglas Pike n’a plus grand-chose à voir avec le truand qu’il était autrefois. De retour dans sa ville natale des Appalaches, il vit de petits boulots et tente de combattre ses démons du mieux qu’il peut.

Jusqu’au jour où il apprend que sa fille, depuis longtemps perdue de vue, vient de mourir d’une overdose. Et où il découvre par la même occasion l’existence de sa petite-fille. Le voilà avec une gamine de douze ans sur les bras, et il va bien falloir s’en occuper. D’autant qu’un flic brutal et véreux manifeste un intérêt malsain pour la fillette.

Mon avis :

Un western au milieu des camés du 21e siècle : bienvenue dans l’univers de Pike, là où le sable du désert a été remplacé par la neige fondue et noire.

Ca picole sec, les armes à feu sont le prolongement naturel des mains, et la libido n’est jamais loin. Les personnages sont sales et se fichent de tout.

Ca se termine en apothéose comme tout bon western qui se respect, celui qui a dégainé le premier a gagné.

Une image de l’Amérique loin de l’image idyllique véhiculée par les médias.

C’est noir, c’est dur, c’est la vie.

L’image que je retiendrai :

Celle des maisons toutes de guingois dans les quartiers résidentiels pauvres.

12 réflexions au sujet de « Pike – Benjamin WHITMER »

  1. sudisine

    L’histoire m’aurait plus mais ce que tu en dis sur le contenu me fait dire que ce livre n’est pas pour moi, malgré un sujet intéressant.

    Répondre

Laisser un commentaire