Salon du Livre Paris 2018

Une première pour moi à Paris.

Retenu le TGV longtemps à l’avance (et croisant les doigts pour que la grève ne commence pas le jour-même). Comme les billets sont des Prems’, on voyage en première, à nous la grande vie.

Puis métro qui se remplit peu à peu. Arrivée Porte de Versailles sous la pluie, et l’entrée est de l’autre côté du bâtiment.

Comme nous y sommes à l’ouverture, un monde pas possible.

Stratégique, je me rends au fond du hall et commence méthodiquement ma visite.

Bon, la romance et les mangas ne sont pas « mon truc », mais je suis étonnée par le nombre de maisons d’édition. Au détour d’une allée, les Editions du Palémon entre deux stands mangas. Quatre auteurs sympathiques, dont Hugo Buan, mon préféré. J’en profite pour lui demander quand sortira la suite de Beckenra City, et ce ne sera pas pour tout de suite, malheureusement.

Au gré de mes pérégrinations je m’arrête aux Editions ZOE puis Gaïa, et suis impressionnée par les files d’attente des dédicaces. Heureusement que je ne viens pas pour les auteurs à succès et les grandes maisons d’édition.

Arrive la pause déjeuner composée d’un excellent sandwich au foie gras avec son petit verre de vin dégustés en écoutant et regardant Douglas Kennedy sur France Musique (qui venait de discuter avec mon cher et tendre juste avant, excusez du peu).

Je discute un long moment avec les Editions Agullo et Mirobole. Des gens charmants qui connaissent mon fournisseur La Librairie de Paris à Saint-Etienne.

Pour les yeux, un tour sur le stand d’un Emirat Arabe où ça sent bon l’encens.

Je retrouve mon Cher et Tendre qui veut se faire acheter un pantalon en velours côtelé, des chaussures bateaux avec un pull en col en V pour pouvoir rester dans l’entre-soi. En m’attendant, il a été ravi des conférences auxquels il a assisté. Trop de bruits pour lui, il a mis son casque de musique sur les oreilles.

Un petit tour dans Paris sous la neige. Merci mon Cher et Tendre de l’avoir commandé, c’est si romantique….

Un arrêt au Train Bleu où un thé me réchauffe avant de reprendre le train.

Une belle moisson et une très belle journée.

36 commentaires sur “Salon du Livre Paris 2018

  1. L’idée de la foule m’a retenue, mais quand j’entendais toutes les émissions retransmises en direct, j’ai un peu regretté. J’aurais aimé voir les petits éditeurs, parce que pour le reste, j’ai toujours fui les peoples et les files d’attente interminables .. (le pire du pire, l’arrivée d’un politique !)

  2. Mais… j’avais déjà écouté D Kennedy sur France musique un dimanche précédent? C’était l’émission de 9 à 11?
    Comme Aifelle, je crains la foule, et si je ne veux pas perdre mon temps, je dois préparer en amont ce que je veux faire, en laissant place à la surprise, donc c’est du boulot, à moins que leur site soit mieux fait?
    Exact, voir les petits éditeurs, c’est mieux!!!

  3. J’aurais vraiment aimé m’y rendre !
    C’est une bien belle journée que tu as passé et tu en reviens les bras chargés ! 😉
    Belle semaine Alex, bisous

    1. J’ai attendu tellement longtemps avant d’y aller. Mais je n’y retournerai pas toutes les années. Alors j’en ai profité.

    1. Je n’ai pas fait de queue pour des dédicaces, alors je n’y suis pas resté la journée entière (je n’aurai pas tenu non plus).

  4. La première fois, j’en avais plein les yeux. C’est une immense librairie! J’y suis allée trois fois. J’aime découvrir les petits éditeurs et mettre un visage sur des personnes avec lesquelles nous sommes parfois en contact virtuellement.

  5. Sympa tout ça dis donc! Je voulais vraiment monter mais c’est tombé que j’ai déménagé ce weekend là pour un nouveau boulot. Peut etre l’an prochain !

    1. J’ai attendu quelques années avant de pouvoir y aller, il y avait toujours un empêchement. Tout arrive ! Bonne chance pour ton nouveau boulot.

  6. Ah bah dit donc en effet la journée a été chargée mais aussi intéressante 🙂
    Je ne suis jamais allée au festival du livre de paris mais comme il doit y avoir beaucoup de monde je pense que j’aurais peur de me perdre ou d’étouffer… en tout cas ton article et la dernière photo montre que tu as passé une super journée et c’est le principal 🙂
    Tu as pu faire dédicacer les livres que tu as acheté ou pas du tout ?

    Pour la vie à fleur de terre, oui en effet j’aime quand il y a quand même des détails… je dis pas faire 3 pages pour décrire un personnage ou un lieu mais j’aime bien quand il y en a un minimum… là ça m’a manqué quand même

  7. Comme toi je n’aime pas trop la foule. J’y suis donc allée dimanche dès le matin et j’en suis partie vers 14h30. Heureusement que je n’avais pas prévu de faire dédicacer des livres vu la file d’attente. J’ai failli arrêter au même endroit que toi pour le déjeuner et finalement suis allée manger un burger à Factory (très cher d’ailleurs mais franchement bon par rapport aux autres hamburgers).
    Deuxième fois que j’y allais. J’ai voulu aller écouter l’intervention concernant Jean d’Ormesson mais la grande scène était située près de l’entrée et j’avais très froid.

  8. J’y suis allé une fois, et je ne suis pas fan de ce genre de salon, trop de gens, pas de temps pour vraiment parler à ceux qu’on a envie de rencontrer… et pourtant il y en a plein que j’aurais aimé voir

    1. Je le savais en réservant mon entrée, c’est pour cela que je me suis concentrée sur les petits éditeurs qui, eux, n’étaient pas débordé.

Laisser un commentaire