Sang impur – Hugo HAMILTON

sang-impur

Points, 4 janvier 2007, 346 pages

Présentation de l’éditeur :

Issue de l’union d’une Berlinoise antinazie avec un nationaliste irlandais, une portée de gamins grandit dans les quartiers misérables du Dublin des années 1960. Talochés par un père dont les échecs affligent tout la famille, les petits Hamilton essuient au dehors les insultes du voisinage. Mais auprès de leur douce mère, Hugo, Franz et Maria apprennent le bonheur d’être en vie, de s’aimer et de se serrer fort contre les siens.

Mon avis :

J’ai plongé avec délice dans cette enfance chaotique et malmenée où l’histoire de la mère ressurgit au détour des pages, par épisode.

L’histoire d’une jeune femme pendant la guerre obligée de gagner sa vie au milieu des « gens du poing » avec pour seule force son « non silencieux ». Une jeune femme partie en pèlerinage à la fin de la guerre en Irlande et qui tombe amoureux d’un idéaliste.

Une enfance à la dure avec un père qui ne voulait parler qu’irlandais et qui éduque ses enfants en ce sens avec des méthodes des années 50.

Des enfants unis contre les autres enfants qui les traitent de « nazis » et n’hésitent pas à les frapper.

Mais une famille unie autour des gâteaux que la mère confectionne amoureusement.

L’image que je retiendrai :

Celle des nombreux bébés de la famille venant enrichir le cercle familial au fil des années.

26 commentaires sur “Sang impur – Hugo HAMILTON

  1. Je crois l’avoir lu (avant blog) , je crois qu’il y a la suite aussi, et je sais qu’il a écrit deux « polars » drôlement bien en plus!

  2. Bonjour Alex, je ne lis pas trop les autobiographies mais celle-ci a l’air bien, je la note éventuellement. Une enfance pas facile mais avec des moments chaleureux malgré tout? Bonne après-midi.

Laisser un commentaire