Les gens des hauts – Hugues BOULET

Ouvrir ce roman, c’est se plonger dans une rêverie tropicale. Dans un pays imaginaire d’Amérique du Sud, quatre personnages vont et viennent entre Decamon, la Grande ville de cette ancienne dictature communiste, et les Altas Sierras, montagnes pauvres que les Gens des Hauts cherchent depuis toujours à quitter. Il y a aussi les Immortels, sortent d’êtres humains améliorés sous la dictature communiste, mais à la durée de vie limitée. En lisant ce détail, je craignais un roman de SF. Rien de tel dans ces pages, les Immortels ne sont qu’un prétexte pour parler de l’Amour. Si j’ai aimé l’ambiance tropicale, […]

Trois saisons d’orage – Cécile COULON

De cette auteure Le coeur du pélican m’était tombé des mains. Devant les avis enthousiastes sur ce dernier roman, je décide de redonner une chance à l’écrivaine. Ca commence plutôt bien : des personnages bien campés, décrit longuement. Un village très vivant dont on suit l’épanouissement. Les personnages de milieux différents évoluent dans ce décor paradisiaque que ceux de la ville ne connaissent pas. Et puis l’auteure a commencé à m’agacer avec ses fourmis blanches, comprenez les travailleurs des carrières de pierres. La langue française est assez riche pour les appeler autrement, non ? Et je me suis rendue compte […]

Vera – Karl GEARY

Un amour qui aurait dû être impossible entre un jeune homme et une femme mûre. Entre un jeune homme pauvre qui compte chaque penny et une femme de la bourgeoisie. Entre un jeune homme à l’avenir devant lui et une femme cloîtrée dans son passé tragique. J’ai aimé que Sonny découvre la littérature chez Vera par hasard. Qu’il se rende au Musée parce qu’elle y travaillait. J’ai moins aimé les trop longues descriptions des silences familiaux. J’ai aimé les pages d’amour entre Sonny et Vera. Toutefois, j’ai vraiment regretté que cette histoire d’amour centrale dans le roman ne commence réellement […]

Un funambule sur le sable – GILLES MARCHAND

Quelle drôle d’idée de départ : naître avec un violon dans la tête ! Pauvre Stradi (surnom donné par ses camarades) qui va devoir apprivoiser cet instrument qui s’est imposé à lui. Difficile de rester concentré en classe quand il faut maîtriser les sons du violon pour ne pas déranger les autres ; difficile de se rendre en classe certains jours après la piqure de l’infirmière sensée aider le violon à grandir en même temps que Stradi. Petit à petit, le roman frôle l’onirique tout en étant bien ancrée dans notre réalité. Et puis Stradi tombe amoureux : incompréhension des […]

Ce qu’on entend quand on écoute chanter les rivières – Barney NORRIS

5 voix, 5 vies, comme les 5 rivières qui viennent se jeter dans l’Avon à Salisbury. J’ai aimé le préambule historique sur le site qui a vu naître la ville. Puis chaque personnage du drame nous est dévoilé à travers le récit de cette journée spéciale. Chacun assiste à un accident de la route et nous les suivons avant, pendant et après le drame. Les vies s’entremêlent, pleines de non-dits, d’amour inexprimé. Cela aurait pu être rebutant, mais sous la plume de l’auteur, c’est juste et beau. Des fins de vie, des amours adolescentes, une dépression, mais toujours en point […]

Un été à quatre mains – Gaëlle JOSSE

L’espace d’un été, nous suivons Schubert en résidence dans une la maison de campagne d’un aristocrate autrichien avec sa femme et ses deux filles. Le compositeur se sent proche de la cadette, Caroline, dite Cardine qui, comme lui, préfère la musique à la société de son temps. Pourtant, leur amour est impossible. Je retrouve la belle prose de Gaëlle Josse qui m’avait ravi dans Les heures silencieuses. Une courte lecture qui se déguste avant les mauvais jours et le retour de l’automne. L’image que je retiendrai : Celle de la couleur verte, celle de la malchance pour le compositeur, que […]

« Arrête avec tes mensonges » – Philippe BESSON

Les rabâchages des mamans ont du bon : il ne faut pas se mentir, et surtout à soi-même. Le narrateur (l’auteur ?) nous raconte son Grand Amour de jeunesse, Thomas. Thomas qui ne veut pas avouer ni s’avouer qu’il préfère les garçons. C’est un taiseux, Thomas, issu d’une famille d’agriculteurs, et dont la maman est espagnole. Mais Thomas est tombé amoureux du narrateur et, le temps d’une petite année scolaire, ils se rencontrent en cachette. Presque 20 ans plus tard, le narrateur découvre, par l’entremise du fils de Thomas, que ce dernier ne l’a pas oublié. Au hasard d’une rencontre, […]

N’oublie rien en chemin – Anne-Sophie MOSZKOWICZ

Même pour la troisième génération, l’Occupation est toujours un sujet épidermique. A la mort de sa grand-mère, Sandra se voit remettre par son père les cahiers de Moleskine dans lesquels Rivka a écrit sa vie : des petits riens de tous les jours, mais aussi les grands drames. Ainsi, sa petite-fille découvre que sa propre histoire d’amour est liée au passé douloureux de son aïeule. Je ne vous en dirais pas plus pour ne pas vous gâcher la surprise. Même si j’ai passé un agréable moment à suivre Sandra à Paris sur les traces de son passé fou amoureux d’Alexandre, […]

Le retour de Jules – Didier Van CAUWELAERT

Où l’on retrouve Jules qui, encore une fois, fait des siennes : il a agressé le petit fils d’une vieille dame riche et épileptique et est menacé d’euthanasie. Je ne vous décrirais pas tous les rebondissements du roman, je vous laisse le plaisir de les découvrir. L’auteur a le pouvoir de transformer deux chiens en personnages romanesques capables de raison et d’émotions. Et, même si je n’aime pas particulièrement les chiens, je dois avouer que Jules me plait bien. Encore une fois, j’ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de tous ces personnages, des rebondissements du récit […]

Au bonheur des dames – Emile ZOLA

Une histoire d’amour au milieu des chiffons. Je sais, c’est un peu raide comme résumé, mais vous connaissez mon esprit de synthèse. J’ai découvert tous les tissus possibles et imaginables, nous qui ne nous vêtons plus que de jeans et de coton (un peu de soie encore, parfois, en cas de mal de gorge). Mais oui, Emile Zola a un talent incomparable pour nous décrire l’emprise des Grands Magasins et la destruction du petit commerce ; les coups marketing avant l’heure et la taylorisation du travail des vendeuses/eurs. Les descriptions sont parfois un peu longues, mais rien de tel pour […]