La fêlure – Kate McNAUGHTON

Ce premier roman est fort riche : il nous emmène de Londres à Berlin, parle allemand, évoque la mort d’un mari, le 11 septembre et la schizophrénie. Rien que ça. L’ensemble est très bien maîtrisé, mais m’a semblé malgré tout bavard. Passé et présent se croisent, et quelques courts chapitres sur le ressenti lors d’un deuil. Les dialogues sont ponctués de non-dits et de grands blancs ; et parfois de remarques sur le temps qu’il fait, ce qui m’a paru fort inutile. Seul le mystère entourant la mère d’Eva a suscité mon attention : qui est cette femme qui dit […]

188 mètres sous Berlin – Magdalena PARYS

 Edition Agullo : quand sert le bandeau. Oui, je sais, elle est facile, celle-là. Mais c’est une maison d’édition qui propose des romans atypiques, très ancrés, et passionnant. Certes, on sent que ce roman est un premier roman (quelques fautes de syntaxes, qui est le personnage John ?, quelques personnages ont le même prénom, ce qui embrouille parfois le lecteur), mais j’ai aimé l’histoire complexe racontée. Ce roman choral nous raconte comment une bande d’amis creuse un tunnel de Berlin-ouest à Berlin-est pour permettre au frère de Klaus de rejoindre la partie occidentale de la ville. Nous écoutons ainsi différents protagonistes […]

Les prépondérants – Hédi KADDOUR

Grand Prix du roman de l’Académie française 2015 Gallimard, 20 août 2015, 464 pages Présentation de l’éditeur : Au printemps 1922, des Américains d’Hollywood viennent tourner un film à Nahbès, une petite ville du Maghreb. Ce choc de modernité avive les conflits entre notables traditionnels, colons français et jeunes nationalistes épris d’indépendance. Raouf, Rania, Kathryn, Neil, Gabrielle, David, Ganthier et d’autres se trouvent alors pris dans les tourbillons d’un univers à plusieurs langues, plusieurs cultures, plusieurs pouvoirs. Certains d’entre eux font aussi le voyage vers Paris et Berlin, vers de vieux pays qui recommencent à se déchirer sous leurs yeux. […]