Un bonheur parfait – James SALTER

bonheur-parfait

Points, 9 octobre 2008, 395 pages

Résumé de l’éditeur :

Nedra et Viri s’aiment, partagent une vie harmonieuse, jalousée par leurs amis. Ils habitent avec leurs deux filles Franca et Danny dans une belle demeure près de New York. Nedra est belle, séduisante. Viri est architecte et passionné par son travail. Toutes les semaines, il prend le train pour New York où il reste quatre jours, faisant ainsi la navette « entre deux bonheurs ». Des allers et retours heureux qui n’enlèvent pas la crainte de voir un jour les désirs disparaître, l’épanouissement s’évanouir. 

Avec le temps, il ne restera peut-être que tristesse et désolation, un vague souvenir.

Mon avis :

Que j’ai eu du mal avec le style de l’auteur. Dans un même paragraphe, il passe d’un sujet à un autre, à bâton rompu. Mais sur presque 400 pages, ça fait long. Autant le dire tout de suite : j’ai passé les 3/4 du roman en avance rapide, et j’ai la vague impression de n’avoir rien raté.

Les personnages sont des stéréotypes d’une famille des années 80 à qui tout réussi. Amants y compris.

Bref, un bonheur parfait qui ne m’a pas passionné.

Une citation à l’image du roman :

« Il ne pouvait retenir ses pensées assez longtemps pour comprendre ce qui se passait. Il était dans un état d’extrême agitation. » (p.362)

94682364

24 commentaires sur “Un bonheur parfait – James SALTER

  1. Décidément ! Je n’avais pas vu de bonnes critiques de « Et rien d’autre » et maintenant que je vois ta critique je ne suis pas très partante pour lire cet auteur qui m’est inconnu.

  2. J’avais lu « et rien d’autre » dont le titre résumait très bien le livre! Je vois que pour celui-ci c’est un peu pareil! Je passe donc mon tour pour cet auteur!
    Ps:félicitations pour ce nouveau blog. Au moins il ne devrait plus y avoir de bug!

Laisser un commentaire