Un peu plus loin sur la droite – Fred VARGAS

Ex-flic, Louis Kehlweiler découvre par hasard un petit os humain dans un excrément de chien.

Il note les habitudes de chaque promeneur de chien du secteur tandis que Vandoosler, son jeune archiviste, épluche les journaux pour déceler la moindre mort suspecte.

Leurs recoupements finissent par les conduire à Port-Nicolas, village perdu de la côte du Finistère, où la vieille Marie a chuté d’une falaise deux semaines auparavant. La gendarmerie avait conclu à l’accident mais Kehlweiler refuse de lâcher le morceau.

Pour imposer son point de vue, il doit se confronter aux élus et aux notables, ainsi qu’aux rumeurs et aux rancoeurs de la bourgade. Un défi comme aime les relever Kehlweiler, cet esprit indépendant qui n’a pas peur de plonger les deux mains dans la boue.

N’oublions pas son fidèle crapaud au chaud dans sa poche et sa jambe droite boiteuse. Un personnage haut en couleurs entouré des Evangélistes et de Marthe jamais loin.

Un bon rompol.

L’image que je retiendrai :

Pour les cruciverbistes : en deux lettres, il coule en Russie (non, ce n’est pas la vodka).

J’AI LU, 17 octobre 2005, 256 pages

19 commentaires sur “Un peu plus loin sur la droite – Fred VARGAS

    1. Ses dernier et avant-dernier sont vraiment très bons. Celui-ci est un ancien, du temps de ses débuts de romancière.

  1. j’ai envie de tenter.. J’ai très peu lu F. Vargas dont j’ai bien aimé « Pars et vite et reviens tard » et un peu moins celui que j’ai lu après (j’ai même oublié le titre et l’histoire!) 🙂

Laisser un commentaire