Une toile large comme le monde – Aude SEIGNE

Imaginez, le temps d’une lecture, un monde sans Internet.

Plus de jeux en ligne (mais ça, tout le monde peut s’en passer), plus de réseaux sociaux qui nous font ressentir intensément notre solitude, mais aussi plus de livraisons de produits frais dans les magasins, plus de journaux télévisés.

Les personnages de ce roman se demandent comment faire pour couper efficacement et durablement l’Internet. Car c’est un gros consommateur d’énergie et un pollueur.

J’ai découvert les câbles sous-marins, les data-centers et leurs problèmes.

En revanche, je n’ai pas compris cette fascination pour les cargos et leurs cargaisons en conteneurs.

L’image que je retiendrai :

Celle du building au 60, Hudson Street à New-York qui abrite un data center.

Editions ZOE, 24 août 2017, 235 pages

16 commentaires sur “Une toile large comme le monde – Aude SEIGNE

  1. J’ai envie de le lire, je l’ai vu à la bibliothèque, mais je manque de temps, enfin disons plutôt que je ne peux pas lire toute la journée 😉

  2. J’ai bien envie de le lire celui-là. J’essaie de faire de plus en plus de choses visant à moins polluer mais, je l’avoue, internet est mon point faible et j’ai du mal à m’en passer.
    Daphné

  3. je réagis comme Gambadou! ha bon, pas de produits frais, pas de journaux télévisés? je connais internet depuis les années 90 (avant c’était vraiment confidentiel), et j’assure qu’avant on vivait avec des produits frais et des journaux télévisés! On vivait même carrément tout court. ^_^

  4. Pas d’internet ? On a du mal à imaginer, aujourd’hui, de vivre sans… pourtant, on a très bien vécu sans avant 😉 Enfin, ce roman pourrait bien me plaire puisque je fais régulièrement des cures sans internet 😉

Laisser un commentaire