Canicule – Jane HARPER

J’avais prévu de lire ce roman en hiver, histoire de me réchauffer.  Finalement, je le lis en plein été, pour relativiser le temps chaud et sec que nous avons.
Ce roman offre un vrai dépaysement : l’Australie profonde et une petite communauté de fermiers qui n’oublie rien ; la mort d’une jeune fille 20 ans auparavant : suicide ou meurtre ?
Un enquêteur qui revient dans ce petit bourg qui l’a vu grandir, mais dont son père et lui ont été chassés.
Une famille décimée, œuvre d’un père désespéré par la sécheresse, ou meurtre ?
Une double intrigue passionnante sans temps mort, oscillant entre passé et présent.
Un roman dévoré malgré la chaleur, ou à cause d’elle, justement.
Nulle doute sur le fait que je lirai son prochain roman.
L’image que je retiendrai :
Celle du bébé Caroline pleurant seule dans son berceau.
Le livre de poche, 2 mai 2018, 448 pages

20 commentaires sur “Canicule – Jane HARPER

Laisser un commentaire